BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez | 
 

 Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant   Dim 10 Juin 2007 - 2:35

Bonsoir à tous,

je viens d'apprendre le decés d'un grand ancien, souvent à la tête des troupes alpines, grand resistant, le général Alain Le Ray, à l'age de 96 ans.



un bref resumé de la vie de ce "heros" gradé :
lieutenant au 159e RIA en juin 40, combat dans l'Ourc,
prisonnier, 1e evadé de la forteresse de Coblitz,
entré en resistance dés sont retour,
co-redigeur du plan montagnard (Maquis du Vercors),
1e chef militaire du maquis du Vercors, demissionnaire en décembre 43 suite a désaccord avec le chef de la region sud est,
chef des FFI de l'Isere en 44,
Chef de la 7e demi brigade Alpine a l'assault de la Maurienne,
Indochine, lieutenant colonel,
Algerie, chef d'etat majors de la division parachutiste,
chef de la 27 division Alpine en Kabylie,
General de Corp d'armée en 1968,

Grand alpiniste de surcroit...

je ne connais pas tout les details de la vie du General Alain Le Ray, mais son décés m'a touché, je voulais vous faire parvenir cette triste nouvelle pour les anciens du Vercors, et des troupes Alpines...
Revenir en haut Aller en bas
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 3999
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant   Dim 10 Juin 2007 - 10:59

Bonjour à tous

triste triste nouvelle effectivement. Bonne route mon Général SalutN



Le Nouvel Observateur :

Décès du général Alain Le Ray, cofondateur du maquis du Vercors

Le général Alain Le Ray, figure historique de la Résistance française pendant la Seconde guerre mondiale et cofondateur du maquis du Vercors, est mort lundi à l'âge de 96 ans, annonce sa famille dans le carnet du "Figaro" paru jeudi.

"C'était un homme excessivement courageux, ayant toujours un temps d'avance", a salué le Dr Pierre Fugain, ancien résistant et commandant FFI qui a servi sous ses ordres. Joint par l'Associated Press, il a rendu hommage à son "rôle difficile dans l'organisation de la résistance dans le Vercors, car il n'y avait pas de hiérarchie et de nombreux groupes indépendants. Il a su réunir et conjuguer des gars qui avaient des ambitions et des idées différentes".

Né le 3 octobre 1910 à Paris, ce montagnard de haut niveau et militaire de carrière est fait prisonnier sur l'Ourcq en juin 1940 et transféré à la forteresse allemande de Colditz, camp de prisonniers en Saxe réservé aux officiers alliés, en avril 1941. Il est le premier à s'en être évadé.

Entré dans la Résistance, il devient le premier chef militaire du maquis du Vercors en mai 1943 dont il est l'un des cofondateurs avec notamment Pierre Dalloz. Nicolas Sarkozy a salué jeudi un homme qui a consacré "sa vie à servir la France dans la fidélité et dans l'honneur, prenant tous les risques, acceptant tous les sacrifices". "Il a incarné les plus hautes valeurs militaires françaises" et "laisse aux générations actuelles et aux générations futures une grande leçon de dignité et de courage, ajoute le président dans un communiqué.

"La France perd aujourd'hui un homme de ténacité et d'engagement, dont le dévouement au service de son pays ne s'est jamais démenti", a déploré le Premier ministre François Fillon dans un communiqué.

Le ministre de la Défense Hervé Morin a salué un homme qui compte "au nombre de ceux qui, refusant de subir, laissent le plus noble et le plus fécond des témoignages, celui de leur exemple".

Commandant des Forces françaises de l'Intérieur (FFI) en Isère en mai 1944, Alain Le Ray organise la libération du département en liaison avec les forces alliées. A la tête de la 7e demi-brigade de chasseurs alpins, il livre de violents combats l'hiver 44-45 en Maurienne, jusque sur les hauteurs du Mont-Cenis, face aux Allemands en déroute. Un épisode filmé par son ami alpiniste Marcel Ichac dans le film "Tempête sur les Alpes".

En 1951, il devient lieutenant-colonel et participe à la campagne d'Indochine 1953-1954. Il est même négociateur à la conférence d'armistice de Trung Gia, se concluant notamment par un accord d'échange de prisonniers.

En Algérie, Alain Le Ray est chef d'état-major de la division parachutiste de 1956 à 1958, avant d'être attaché militaire et des forces armées près l'ambassadeur de France à Bonn, en Allemagne fédérale. Nommé général de brigade en 1961 et, en 1962, commandant de la 27e division alpine en Grande Kabylie, il est promu général de corps d'armée en 1968, avant de prendre sa retraite deux ans plus tard.

"La fidélité, c'est la clé de tout ce qui a compté dans mes engagements: fidélité aux miens, à la France, à mon métier, à ceux que j'ai eu l'honneur de conduire au combat, à l'honneur militaire, à l'honneur tout court", avait-il écrit dans une lettre citée par l'historien Paul Dreyfus.

Auteur de "Première à Colditz" (1976; éd. Arthaud, réédité aux PUG), il a été l'objet de deux ouvrages, "Alain Le Ray, le devoir de fidélité, Un officier alpin au service de la France (1939-1945)" de Jean-Pierre Martin (PUG, 2000), et "La bataille des Alpes 1944-1945", de Jean Mabire, (1986 Presses de la Cité).

Grand croix de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, Croix de guerre et médaillé de la Résistance, le général Le Ray avait épousé Luce Mauriac, la fille de l'écrivain François Mauriac, en mai 1940, dont il a eu cinq enfants.

Ses obsèques se dérouleront aux Invalides à Paris le 11 juin, avant son inhumation au cimetière de Vémars (Val d'Oise) le lendemain. AP

-------------------------------------------------------------

Décorations

* Grand-Croix de la Légion d'honneur
* Grand croix de l'ordre national du Mérite
* Croix de guerre 1939-1945
* médaille de la Résistance avec rosette
* Grand croix de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne.

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant   Lun 18 Fév 2008 - 3:48

Bonjour à tous,

Photo du Capitaine Le Ray en alpin.

http://www.resistance-en-isere.com/Commun/docs/1/Doc189.PDF

Bien sincèrement.
Evelyne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant
» CEREMONIE GENERAL BATAILLE, COL DU BONHOMME, les photos
» mort du Général PETEERS
» Je me présente ,cherche document , historique des chasseurs
» Bataillons de chasseurs mitrailleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: IN MEMORIAM-
Sauter vers: