BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les maquis et la résistance en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les maquis et la résistance en France   Lun 30 Avr 2012 - 10:35

Les maquis et la résistance en France

Définition

Le maquis désigne le lieu où les résistants s'organisent pendant la Seconde Guerre mondiale, les résistants sont donc surnommés « maquisards »,
Cette forme de clandestinité n'est possible que quand le terrain s'y prête, principalement dans les montagnes et forets

Origines

deux aspects assez différents l'un de l'autre

Des réfractaires traqués par les autorités de Vichy se camouflèrent dans des fermes ou dans des zones accueillantes, en forêt ou en montagne pour échapper à la répression. L'un des cas le plus typique fut le réfractaire au STO.

Des groupes de combattants formant des bastions de résistance armée

Dans leur majorité, les réfractaires vont passer volontairement aux groupes de combat lorsque la possibilité leur en sera offerte, d’autres ne le feront pas

Découpage de la France combattante en 1944 [/center]

Zone Nord

Région A (Amiens)
A1 Somme
A2 Seine-Inférieure (Seine Maritime)
A3 Pas de Calais
A4 Nord
A5 Aisne

Région B (Bordeaux)
B1 Gironde *, Landes *, Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques) *
B2 Charente *, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne *

Région C (Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne))
C1 Marne, Meuse
C2 Ardennes
C3 Meurthe-et-Moselle, Moselle, Bas-Rhin

Région D (Dijon)
D1 Côte D’Or, Jura *, Haute-Marne, Saône-et-Loire *
D2 Doubs, Haut-Rhin, Haute-Saône, Vosges, Territoire de Belfort

Région M ** (Le Mans)
M1 Calvados, Eure, Manche
M2 Côtes du Nord (Côtes-d'Armor), Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan
M3 Loire-Inférieure (Loire-Atlantique), Maine-et-Loire, Vendée
M4 Indre-et-Loire *, Mayenne, Orne, Sarthe

Région P (Paris)
P1 Oise, Seine, Seine-et-Marne, Seine-et-Oise
P2 Cher, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Loiret, Nièvre***
P3 Aube, Nièvre ***, Yonne


Zone Sud

Région R1 Rhône-Alpes (Lyon)
Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Jura *, Loire, Rhône, Saône-et-Loire *, Savoie, Haute-Savoie

Région R2 Provence-Côte d'Azur (Marseille)
Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Gard **, Var, Vaucluse

Région R3 Languedoc-Roussillon (Montpellier)
Aude, Aveyron, Gard ***, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales

Région R4 Sud-Ouest (Toulouse)
Ariège, Haute-Garonne, Gers, Gironde *, Landes *, Lot, Lot-et-Garonne, Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques) *, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne

Région R5 Limousin (Brive-la-Gaillarde puis Limoges)
Charente *, Corrèze, Dordogne, Indre, Vienne *, Haute-Vienne

Région R6 Auvergne (Clermont-Ferrand)
Allier, Cantal, Cher *, Creuse, Haute-Loire, Puy-de-Dôme

* Départements coupés par la ligne de démarcation

** Selon diverses sources la numérotation est inversée
M1 Indre-et-Loire *, Mayenne, Orne, Sarthe
M2 Loire-Inférieure (Loire-Atlantique), Maine-et-Loire, Vendée
M3 Côtes du Nord (Côtes-d'Armor), Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan
M4 Calvados, Eure, Manche

*** Selon diverses sources la Nièvre est positionnée en P2 ou P3
le Gard est passé sous le contrôle de R3 en 1944

Activité

Combattre par des actions guérilla et de sabotage la Milice et les troupes d'occupation allemande.
Constituer des filières d'évasion pour les aviateurs alliés abattus au-dessus du sol français
Constituer des filières d'évasion pour les Juifs.
Recueillir tous les renseignements susceptibles d’intéresser les services de renseignements alliés

pour préparer le débarquement allié des plans élaborés à Londres sur la base des renseignements recueillis par les différents réseaux ont été mis en place

Plan vert : Interruption des communications ferrées
Plan jaune : Destruction des organes de commandement ennemis
Plan rouge : Destruction des dépôts de munitions
Plan momie : Protection des ports (ils peuvent être utilisés pour acheminer la logistique alliée)
Plan noir : Destruction des dépôts de carburant
Plan tortue : Neutralisation des communications routières
Plan bleu : Destruction des lignes électriques
Plan violet : Destruction des lignes longues distances de communications téléphoniques

Ces actions sont mises en œuvre en coordination avec les groupes de résistance locale et/ou des commandos spéciaux qui interviennent ponctuellement de l'extérieur. Elles ont l'avantage majeur d'être plus ciblées et de limiter les dégâts collatéraux et d'épargner les vies humaines.


Principaux maquis

Maquis de l'Ain et du Haut-Jura
Le maquis de l’Ain est issu du rassemblement de près de 2000 personnes à Oyonnax le 16 mars 1943 pour protester contre la mise en place du STO. A partir de juin 1943, Henri Petit, Romans, en prend le commandement dans le cadre de l’Armée Secrète. Chef départemental des FFI il travaille directement avec le SOE, ce qui permet un armement rapide et conséquent de ses hommes. Son action est celle de la guérilla et du sabotage. Ils fait défilé ses hommes dans les rues d’Oyonnax le 11 novembre 43 et sabote 52 locomotives à Ambérieu le 6 juin 44. A trois reprises, en février, avril et juillet 44 le Maquis de l’Ain subit les attaques des Groupes mobiles de réserve. Et c’est l’opération allemande « Treffenfeld » du 9 au 22 juillet qui met fin à l’activité du maquis. Les 5600 maquisards doivent se replier, tout en se dispersant, devant les 9000 allemands

Maquis des Glières
En Haute Savoie, sur le plateau des Glières, a été organisé un vaste terrain clandestin destiné à recevoir les parachutages de janvier 1944. Bientôt, des réfractaires du département y trouvent refuge et, en février 1944, 500 maquisards y sont rassemblés sous les ordres du capitaine Tom Morel. Les parachutages trop tardifs et l’enneigement du plateau trop important empêchent les maquisards de redescendre vers les vallées en les condamnant à l’attente. Devant la multiplication des attaques allemandes et privé des renforts promis qui tardent à venir, l’esprit héroïque semble ne plus suffire. 3 000 Allemands et miliciens se lancent le 26 mars 1944 à l’assaut des Glières. Les maquisards sont rapidement dispersés et le plateau est « nettoyé ». 150 hommes sont liquidés. Livré à lui-même, le maquis des Glières, première bataille de la Résistance disparaît dans un drame annonçant celui du Vercors

Maquis du Mont-Mouchet
Rassemblant les FFI des maquis du Cantal, du Puy de Dôme, de Haute-Loire et de Lozère, les réduits d’Auvergne sont dirigés par le colonel Gaspard. En mai 1944, la levée en masse décrétée, quelques 5500 combattants rejoignent le Mont Mouchet, les Gorges de la Truyère et le massif du Lioran. Le 2 juin 1944, une première attaque allemande est rejetée au sud du Mont Mouchet où se sont regroupés 2 700 hommes. Galvanisés par l’annonce du débarquement, les maquisards essuient le 10 juin, un deuxième assaut. Dans la nuit, la retraite vers le sud est ordonnée, laissant 160 morts. La troisième attaque sur le réduit de la Truyère, appuyée par l’aviation est déclenchée le 20 juin. Après avoir perdu 123 des leurs, les maquisards échappent à l’encerclement. Une fois de plus, l’engagement avait été coûteux.
Saint-Clair

Maquis de Saint-Clair
Constitué au sud de Caen durant le printemps 1944 par la fusion de plusieurs groupes de résistance il est placé sous le commandement de Jean Renaud-Dandicolle, officier français du SOE. Armé par les parachutages de mai et juin 1944 le groupe s’emploie après le 6 juin 1944 à retarder l’arrivée des renforts allemands vers le front. Malgré l’arrestation et l’exécution de Renaud-Dandicolle et quelques-uns uns de ses hommes le 8 juillet, les maquisards poursuivent leur cation jusqu’à la Libération de la région.

Maquis de Saint-Marcel
Au moment du débarquement allié du 6 juin 1944, les forces armées de la résistance bretonne sont réparties en 4 bataillons FFI. Le grand maquis de la région, le maquis de Saint Marcel, qui rassemble plus de 2500 hommes est mobilisé depuis le 5 juin. Les équipes Jedburgh et les parachutistes du commandant Bourgoin viennent de le rejoindre dans la nuit du 5 au 6 juin. Mais le 18 juin le camp est attaqué. L’artillerie et les blindés allemands, appuyés par l’équivalent d’une division, viennent à bout des maquisards et des parachutistes après une journée de combats. Les représailles et les combats sont intenses durant 15 jours. Le 4 août, l’ordre d’insurrection nationale est lancé tandis que les Américains s’engouffrent en Bretagne. Malgré l’échec de Saint Marcel, la résistance bretonne et ses 30 000 FFI vont contribuer activement aux victoires américaines en Bretagne.

Maquis Surcouf
Crée en 1943 dans la région de Pont-Audemer, ce maquis compte 300 hommes au moment du débarquement en Normandie. Sous le commandement de Robert Leblanc il compte 2 000 hommes au plus fort de l’été 44. Des actions de guérilla et de sabotages sont organisées dès le 5 juin, avant que les Allemands, du 8 au 18 juin, s’emploient à le démanteler. Jusqu’au 14 juillet le maquis Surcouf multiplie les sabotages pour perturber les communications allemandes. Mais les arrestations et les rafles opérées entre le 14 juillet et le 8 août mettent un terme à son existence à la mi-août 1944.

Maquis du Vercors
Avec les rassemblements des premiers combattants du Vercors début 1943, est très vite apparue l’idée d’utiliser ces montagnes inaccessibles comme autant de points d’appui pour les Alliés au moment du débarquement. Depuis janvier 1944, le maquis a déjà repoussé plusieurs attaques allemandes. En juillet un terrain d’atterrissage est installé à Vassieux pour recevoir, dès le 14 juillet, les premiers parachutages massifs d’armes. Depuis le 6 juin 1944, 4 000 maquisards ont rejoint le Vercors transformé en camp retranché sous le commandement du colonel Huet. Ils ont même proclamé la République du Vercors le 3 juillet, négligeant toute réaction allemande. Celle-ci se déclenche dès le 21, lorsque 40 planeurs sont lancés sur le plateau. Face aux maquisards 10 000 hommes –infanterie et miliciens engagent le combat. L’ensemble du Vercors est envahi. Jusqu’au 27 juillet de terribles représailles sont exercées sur les résistants et leurs blessés, exécutés dans la grotte de la Luire (650 morts) et dans les villages du plateau (200 morts). L’absence de soutien aérien, un plan de mobilisation trop léger, l’insuffisance des moyens militaires, l’abandon des Alliés, trop engagés en Normandie, sont autant de facteurs qui ont conduit à ce nouveau drame de la Résistance

Maquis Bernard, dans le Morvan
Maquis Bir-Hakeim
Maquis de Bouzèdes
Maquis Camille dans le Morvan
Maquis des Confins à la Clusaz
Maquis d'Ecot, dans le Doubs
Maquis de Fontjun dans l'Hérault
Maquis du Grésivaudan
Maquis du Haut-du-Bois
Maquis des Isles Ménéfrier
Maquis du Limousin
Maquis du Lomont dans le Doubs
Maquis de Lorris dans le Loiret
Maquis de Lozère
Maquis de Mazinghien, dans le Nord-Pas-de-Calais
Maquis de l'Oisans
Maquis de l'Oise
Maquis de Picaussel dans l'Aude
Maquis de Plainville
Corps franc Pommiès
Maquis de Rieumes Haute-Garonne
Maquis de Saffré en Loire-Atlantique
Corps Franc du Sidobre dans le Tarn
Maquis de La Soureilhade
Maquis La Tourette dans l'Hérault
Maquis de Tramalou dans les Alpes-de-Haute-Provence
Maquis de Vabre dans le Tarn
Maquis Vallier dans le Var
Maquis Ventoux, dans le Vaucluse et la Drôme
Maquis des Vosges


Armement

Au début, peu ou pas d’armes équipaient les maquis (fusils de chasse ou autres soustraient à la réquisition)

Les parachutages alliés, parfois insuffisants pour certains, fournirent du matériel supplémentaire..


Dans un rapport adressé à Londres le 24 septembre 1943, l'état-major de l'Action Immédiate fournit un tableau des effectifs de l'armement et des besoins de la résistance armée à cette date. Le but étant d'obtenir le parachutage d'un matériel considérable, il est vraisemblable que l'importance des effectifs a été quelque peu gonflée. Néanmoins, ce document est intéressant puisqu'il donne une idée précise des besoins, notamment la proportion souhaitée entre les différentes catégories d'armes.
Effectifs disponibles pour l'action immédiate (septembre 1943)

Zone Sud

Groupes Francs, Action Ouvrière 8000
F.T.P 10000
Armée Secrète 12000
Maquis 15000
45000

Zone Nord :

F.T.P 13000
Action Ouvrière 5000
Armée Secrète 6000
Divers 200
24200

Soit, en principe, 69 200 hommes disponibles, dont 16000 sont déjà armés, affirme le rapport. Pour armer le reliquat, soit 54000 hommes, le document cite 18 000 mitraillettes, 18 000 pistolets automatiques, 250 mitrailleuses (maquis), 600 fusils-mitrailleurs (maquis), 100 lance-grenades ou mortiers légers (maquis), 1250 mousquetons et 140000 grenades. Ce sont là des proportions fort différentes de celles des armées classiques. Les armes les plus demandées sont les mitraillettes et les pistolets, armes d'attentats et de coups de main.
La dotation initiale souhaitée est de 300 cartouches par mitraillette, 25 par pistolet, 1152 par mitrailleuse, 1000 par F.M. et 100 par mousqueton.
Le ravitaillement mensuel demandé est de 10 cartouches par mitraillette, 5 par pistolet, 200 par mitrailleuse, 100 par F.M., 10 par mousqueton, auxquelles devront s'ajouter en tout 1000 grenades, et 40 tonnes d'explosifs.
On le voit, les explosifs tiennent une part considérable dans les besoins de la Résistance, c'est que l'un de ses moyens d'action les plus efficaces est le sabotage.


Sources :
Site Wikipedia
Site © 2012 France Télévisions
Site Maquis de l'Ain et du Haut-Jura
Les armes de la résistance, Dominique Venner – Jacques Granger, éditeur –Pensée Moderne
Documentation personnelle de C. Callet, E. et M. Rohmer, C. Terrasson, G. Roland
Revenir en haut Aller en bas
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Lun 30 Avr 2012 - 17:42

Bonjour à tous
bonjour Gilles

Belle présentation qui donne envie d'aller plus loin ! bon

Amicalement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Ven 4 Mai 2012 - 17:50

Bonjour à tous

un petit complément à la très complète présentation de Gilles :



cordialement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Jeu 10 Mai 2012 - 16:11

Bonjour à tous,
Dans la continuité des liens de notre ami Gilles, je viens de commencer à me mettre " en chasse " dans les rues de Metz, pour photographier les plaques de rues, commémorant les faits de résistance.
Comme il n'zxiste aucun guide, la chasse risque d'être longue siffle
Voici les deux premières.
Bonne journée à tous.
Et,
SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Jeu 10 Mai 2012 - 16:12


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre TERRASSON
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 1704
Age : 68
Localisation : NEVERS 58
Année d'Incorpo. : 1968
Inscrit le : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Jeu 10 Mai 2012 - 18:25

Bonjour à tous,

Gilles, Christian, Jean-Claude,

Sacré travail Gilles, félicitations ! bravo

Et merci à Christian et Jean-Claude pour ces compléments de mémoire collective.
C'est pas possible de nous donner des envies comme ça, d'en savoir un peu plus, et encore davantage...

Dorénavant, les journées devront faire 48 heures et pis c'est tout ! La faute à Gilles... Tisane, on est pas couché ! Very Happy

Et il y en a pour penser qu'on se les tournent lorsque l'on est en retraite... colere Le premier que je prends à dire ça...il y passe ! Suspect

Amicalement
Pierre

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 15 Mai 2012 - 15:07

Bonjour àn tous,
Voici encore deux témoignages de nos resistants.
Excusez moi pour la qualité des photos.

Quant à la deuxième plaque concernant Mme Denis, le Républicain- Lorrain devrait m'envoyer différents reportages sur l'histoire extraordinaire de cette résistante.
Je vous la mets en ligne dès sa reception superbon
Et,
SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 15 Mai 2012 - 15:08


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mer 16 Mai 2012 - 9:31

Bonjour Evelyne Marc Jean-claude

merci pour ces témoignages et à toi J.C pour ton contact avec le R.L

amicalement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: les maquis de FRANCE   Mer 23 Mai 2012 - 22:28

bonsoir,Nous admirons les passionnes de guides et de panneaux Michelin,pendant la derniere guerre mondiale?les Americains ont demande le reedition du Guide de 1939,en 1944,les soldats ont debarque avec le petit guide rouge qui etait leur sezame pour s'orienter dans un pays qu'il ne connaissait pas,amities chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: a   Jeu 31 Mai 2012 - 20:15

bonsoir à tous,source(Ouest-France) l'Ambassedeur des Etats-Unis ainsi que 500 Parachutises Americains,Francais,Hollandais,sauteront,a bord d'un Hercule C 130 vers 14H3O sur Sainte-Mere l'Eglise et seront largues au dessus des marais,comme leur aines ont aterrit en 1944.

on annonce le President de la Republique pour la commeration du 6 juin au cimetiere Britanique de Ranville pres d'Honfleur,amities chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: le jour le plus long   Ven 1 Juin 2012 - 13:46

bonjour à tous,

je cite la diffusion samedi et dimanche à Sainte -Mère-l'Eglise,dans les salles de cinemas du film -(Le Jour le Plus Long) qui tourne en 1962 dans cette commune,dont on fête Les 50 ans d'edition.

la musiqiue du film a été jouée Le 5 Juin 2O1O à Caen par une Harmonie Fanfare de 1OOO musiciens.

il y a eu un débat sur le film et le débarquement en 1969 à L'émission "Les dossiers de l'écran ".

lors d'un débat en 2OO5 sur le débarquement en direct de Sainte-Mère-l'Eglise avec Michel Drucker,l' Amiral Phillipe De Gaulle avait parle d une chose dont on ne parle peu ,Le Premier mort Francais fut le caporal EMILE BOUETARD qui a sa tombe sur place à Saint-JEAN BREVELAY,dans le Morbihan,

ps, : noter que dans la nuit du 5 au 6 juin, 5OO parachutiste SAS ont été largués en Bretagne entre Dineault et Saint marcel, formant une tête de pont avec les résistants,qui ont bloqués 6 D I et 2 D.parachustites Allemands, soit 15OOO hommes.

amities chasseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Ven 1 Juin 2012 - 17:46

Bonjour à tous
bonjour Jean-yves

merci pour ces détails bon

cordialement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Dim 3 Juin 2012 - 14:46

bonjour,je site qu'une reconstitution du debarquement a lieu sur la place de l'eglise a Sainte-Mere-l'Eglise, apres le diffusion en plein air du film le Jour le plus Long,avec des figurants.

un veteran americain parachutiste de 92 ans,va etre decore de la legion d'honneur Francaise apres le saut de 5OO paras dans les marais.

un des derniers survivants du depart de l'Ile de Sein en 1940,pour l'Angleterre,qui a debarque Oustrehan le 6 Juin 1944, a ete decore le 8 MAI dernier de l'Ordre national du Merite.

le President de la Republique et David Cameeron au cimetiere Anglais de Ranville et au Memorial de la paix a Caen.

amities chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 5 Juin 2012 - 16:09

Bonjour à tous,
Voici un article paru dans un album édité en 1994 par le Républicain Lorrain et le Conseil Général de la Moselle, sur Mme Louis, avec la photo de la maison à Mezt-Queuleu où est apposée la plaque mis en ligne auparavant.
Un autre article d'une grande résistante messine, Mme Thiam, tiré du même ouvrage.
Par ailleur, seriez-vous intéressés par cet album de 62 pages ( à raison de deux pages par jour ) qui retrace la libération de la Lorraine de fin 1944 à 1945 ? ( sachant qu'il est indiqué : tous droits réservés pour tous pays ? )
Et,
SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "


Dernière édition par Jean-Claude MAZY le Mar 5 Juin 2012 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 5 Juin 2012 - 16:10


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 5 Juin 2012 - 16:10


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mar 5 Juin 2012 - 16:39

Bonjour Jean-claude !

excellente idée de nous faire profiter de l'album en question

sauf à ce qu'un "spécialiste" nous explique que "tous droits réservés pour tous pays" nous empêche de le mettre en ligne triste

d'autant que si tu as des infos sur le séjour du sergent-chef Mitterand qui, blessé , a été soigné au Quartier Diettmann à Lunéville avant de passer en zone libre....alors là... cheers

amicalement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....



Dernière édition par Christian CALET le Mar 5 Juin 2012 - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: maquis bretons   Jeu 7 Juin 2012 - 14:53

bonjour a tous,

Le Maire de Paimpol a proposé au chanteur Jean-Jacques Goldman,de donner le nom de son Père à une école de la ville.
Celui-ci étant un grand résistant d'origine polonaise, parti rejoindre une unité polonaise en Angleterre. JJ Goldman a refusé.

L'école s'appellera donc Louis Blériot, du nom de l'aviateur qui traversa la Manche

amitiés chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre TERRASSON
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 1704
Age : 68
Localisation : NEVERS 58
Année d'Incorpo. : 1968
Inscrit le : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Jeu 7 Juin 2012 - 17:08

Bonjour à tous,

Pour Jean-Claude : lorsque l'on voit "droits réservés pour tous pays" formule de rigueur sur beaucoup d'ouvrages = méfiance.
Reproduire un article et citer le bouquin, soit, mais mettre en ligne la totalité peut te valoir des problèmes de copyright, le sujet étant visible par tous.

Donc, malheureusement, prudence. Surtout si l’œuvre est relativement récente.
Certains éditeurs sont très regardant à protéger leurs publications. Un membre du forum a déjà failli en faire les frais. penaud

Amicalement
Pierre

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: maquisard de France   Jeu 7 Juin 2012 - 17:43

bonjour,il faut savoir entre 1914-1918 et 1939-1945,39 Prefets et Sous-Prefets ont voulu se battre,Dont Collignon ancien Prefet du FInistere (Lieutenant 16 B.C.P tue a Labry le 6 Aout 1914)ainsi que Jean-Moulin qui fut en 1928,Sous-Prefet de Chateaulin,une salle de deliberation du conseil generale porte son nom et il a son buste en statue a Quimper,dans le centre,car la peinture de tableaux etait sa passion?


amities chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
avatar

Messages : 4060
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Jeu 7 Juin 2012 - 18:08

Bonjour à tous
bonjour Evelyne, Marc , Pierre, Jean-yves

merci pour les précisions Marc concernant Bruyères ( pour Mitterand); je savais qu'il y était passé avant Lunéville, mais je n'en savais pas tant bon . Au moins j'étoffe mon historique !

Jean-claude, je pense que Pierre nous a donné la réponse : un peu d'infos mais pas tout !
dommage triste

amicalement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 675
Age : 71
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: maquisards de France   Jeu 7 Juin 2012 - 18:26

bonjour,,j'ai apprecie le depot de gerbes au cimetiere de RANVILLE,le President de la Republique ainsi qu'un Ministre Anglais etaient accompagnes d'enfants des ecoles,cest pour eux un moment important dans la vie.

amitiesd chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mer 21 Nov 2012 - 9:37

Bonjour à tous,
Le Républicain Lorrain de ce jour.
Et,
Amitiés SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5006
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   Mer 21 Nov 2012 - 9:38


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les maquis et la résistance en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les maquis et la résistance en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A propos du maquis...
» Le Maquis de Saffré - En mémoire des Maquisards.
» RAZ et Dernier Maquis au 104
» Monument du Maquis
» fleur du maquis corse

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: LES MAQUIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: