BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -
Le Deal du moment : -65%
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – ...
Voir le deal
6.95 €

 

 Prise du Drapeau autrichien

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyJeu 10 Avr 2008 - 0:07

Bonsoir à tous et SalutS

Voici, chers Compagnons Chasseurs, l'historique du Drapeau autichien, conquis par le sergent Jean-Marie Garnier du 10e Bataillon de Chasseurs à pied.

Cette note est tirée de l'ouvrage du Colonel Guinard et de Jean Brunon.
Voici d'abord l'ouvrage de référence.


Bonne lecture et à bientôt livre
Michel Chantriaux


Prise du Drapeau autrichien Img26910



NOTE SUR LE DRAPEAU AUTRICHIEN DU BATAILLON DE GRENADIERS DU « INFANTERIE REGIMENT PRINZ GUSTAV VON WASA N°60 » CONQUIS A LA BATAILLE DE SOLFERINO, LE 24 JUIN 1859, PAR LE SERGENT GARNIER, DU 10E BATAILLON DE CHASSEURS.

Suivant l’historique du Régiment d’Infanterie Prinz Gustav von Wasa N° 60, publié à Erlau, en 1898, le Bataillon de Grenadiers perdit son Drapeau le 24 juin 1859 à Solferino. Le Lieutenant Göller, commandant de la 2e Compagnie avec laquelle se trouvait le Drapeau, essaya de le cacher dans la chapelle du castel de Solférino ; il arracha l’étoffe, mais n’eut pas le tems de la dissimuler avant d’être rejoint par les Français.
D’après l’historique des Drapeaux de l’Infanterie Autrichienne, par le lieutenant Metzger (« Fahnenhistorik », édité à Vienne), le porte-drapeau Johann Starinczat, affaibli par deux blessures, ne se laissa pas arracher le Drapeau des mains et sa mort permit à un sous-officier français de s’en emparer.
Il se peut que la mort du porte-drapeau n’ait eu lieu qu’ensuite, ce qui mettrait d’accord le récit autrichien avec les récits français.
La hampe resta entre nos mains, ainsi que le fourreau qui, suivant la tradition autrichienne, était porté en bandoulière par le porte-drapeau.
Apportée au maréchal Baraguet d’hiliers, commandant le 1er corps d’Armée, elle fut présentée à l’Empereur, et le sergent Garnier qui s’en était emparé fut fait chevalier de la Légion d’honneur.
La hampe surmontée d’une lance en cuivre doré ornée du monogramme gravé de François- Joseph 1er sommé de la couronne impériale, et le fourreau en molesquine noire portant, peinte en blanc, l’inscription : « Prinz Gust. V. Wasa 60 lin. Inf Régiment.-Grenadier Bataillon » se trouve dans l’église des Invalides (N°35). Elle est peinte aux couleurs d’Autriche. Le capuchon en cuivre du Fourreau manque. Quant à l’étoffe dont la perte est avouée par l’historique du Régiment autrichien, a-t-elle été détruite, partagée, par ceux qui l’on prise ? Le mystère reste complet.
Dans son ouvrage « Drapeaux et trophées », le général Niox indique : « Sont attachées à cette hampe par deux rubans rouge et blancs, une couronne de laurier et une de chêne ».
L’auteur à reproduit ce renseignement d’après les anciennes fiches d’inventaires qui, au moment où elles furent établies étaient véridiques sinon précises.
La couronne en feuillage de chêne et de laurier naturels, liée par un ruban rouge et blanc aux couleurs d’Autriche, a disparu depuis un demi-siècle. Elle était fixée au Drapeau du 6ome suivant la tradition constante de l’Armée autrichienne de décorer ainsi les drapeaux en commémoration d’un événement important.
Dans un dessin exécuté sur nature et publié en 1859 dans « le Monde Illustré », représentant le défilé, place Vendôme, le 14 Août 1859, des troupes de l’Armée d’Italie, l’artiste a reproduit, auprès de l’état-major de l’Empereur, les Cent-gardes qui tiennent en mains des Drapeaux autrichiens conquis pendant la campagne. La couronne du Drapeau du régiment « Prinz Gust. V. Wasa » est parfaitement visible.

----------------------------

Archives historiques – Carton 1844 – Notes Brahaut
(Succession Guelot, commandant le 10me Bataillon de Chasseurs à pied en 1881)

10me Bataillon de Chasseurs à pied
1re Compagnie
Rapport sur l’action d’éclat
Du sergent Garnier Jean-Marie
A la bataille de Solférino
***
Au bivouac de Mozembano, le 25 juin 1859.

Mon Commandant,

J’ai l’honneur de vous adresser le rapport que vous m’avez demandé sur la manière dont a été enlevé le Drapeau du 60me Régiment autrichien (Prince Wasa).


Le sergent Jean-Marie Garnier

Prise du Drapeau autrichien Img26810
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Re: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyMar 29 Sep 2009 - 13:30

Bonjour Michel,
bonjour à tous,
à tout hasard aurais-tu une lithographie ou un document représentant le drapeau du régiment du Prinz Von Vasa 60e régiment de grenadiers Autrichien, (24/06/1859 bataille de Solférino) prit par le 10éme Bataillon de Chasseurs de la Garde En effet de nombreux sites représentent ce drapeau comme étant celui ramener par le 1er Bataillon de Chasseurs à Pied à St Blaize
Prise du Drapeau autrichien 132_ra10
Amicalement
Domi
SalutS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Prise du drapeau Autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyMar 29 Sep 2009 - 18:54

Bonsoir Dominique, SalutS
A tous, SalutS


Attention Dominique, il ne faut pas confondre la prise du Drapeau du Bataillon de grenadiers de l’Infanterie Régiment Prinz Gustav von Wasa n° 60, qui a été pris le 24 juin 1859 à Solférino, par le sergent Garnier du 10 e B.C.P. Et le Drapeau du 132e Régiment Poméranien, pris à St Blaise par le 1er B.C.P
Se sont deux drapeaux différents, si nous nageons dans représentations de celui pris à St Blaise, celui de Solferino nous est totalement inconnu, toutefois, le drapeau de L'Autriche étant très ancien, je pense qu'il devait ressembler à celui citée en 1859, il avait peut-être un aigle noir en son centre.

Le drapeaux de l’Autriche

Le drapeau de l'Autriche est rectangulaire
Une bande horizontale rouge
Une bande horizontale Blanche
Une bande horizontale rouge
en 1859, il avait peut-être un aigle noir en son centre.

Ils demeurent à l'époque à peu près semblable à ceux décrits par G. Englebert dans le n° 65 d'Uniformes. La croix teutonique disparaît. A l'Ordre de Marie Thérèse et à la Toison d'Or sont joints les Ordres de Saint Stéphane, de Léopold et de la Couronne de Fer. L'ordre dans lequel sont représentées les armoiries des possessions impériales est quelque peu modifié.
Le 26 mai 1859, un bataillon du régiment n° 14 "Grand-duc de Hesse" reçut son drapeau au cours d'une cérémonie solennelle: le général Gyulai, au nom de l'empereur, planta le clou traditionnel fixant le drapeau à sa hampe. La grande-duchesse Mathilde de Hesse, marraine du régiment, avait promis de lui faire parvenir la cravate de son drapeau. Quelques jours plus tard, le régiment devait combattre glorieusement à Magenta, ainsi que le 9e régiment "Hartmann". Le drapeau colonel du 9e, confié au 1er bataillon, fut sauvé par le porte-drapeau Petrow qui, entre Marcallo et Magenta, l'enroula autour de son corps avant d'être fait prisonnier. Interné en France, il réussit à conserver ce drapeau jusqu'à son retour au régiment. A Solférino, le lieutenant Goller, officier de grenadiers du régiment Wasa n° 60, n'eut pas cette chance: ayant tenté de dissimuler le drapeau de la même manière que Petrow, il ne réussit plus à fermer sa tunique en toile de lin (Kittel), laissant le drapeau visible aux yeux des français qui le capturèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Re: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyMar 29 Sep 2009 - 19:10

Re bonjour Michel,
je te remercie des ces infos, justement je voulais faire le distingo entre ces deux drapeaux qui n'ont rien à voir l'un et l'autre et l'époque et différente
on attribut souvent le drapeau prit à St Blaize par le 1er Bataillon à celui prit à Solérino par le 10éme Bataillon. Encore merci
amicalement
Domi
fier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Re: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyMer 30 Sep 2009 - 9:16

Bonjour à tous,

Le sujet de la "prise" du drapeau de Saint-Blaise a déjà été largement abordé sur ce forum :
https://diables-bleus-du-30e.actifforum.com/fanions-f122/1-bataillon-de-chasseurs-a-pied-sainte-blaise-t1511.htm?highlight=drapeau

Autant que cela (re)serve.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Re: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien EmptyMer 30 Sep 2009 - 9:29

Bonjour Eric,
Pour le drapeau de la St Blaise je te remerici de remettre le post celà fait du bien, mais j'aurais voul savoir si une litho ou autre du drapeau prit par le 10éme Bataillon existait, pour rendre à chaque unité sob "bien".
Cordialement
SalutS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Prise du Drapeau autrichien Empty
MessageSujet: Re: Prise du Drapeau autrichien   Prise du Drapeau autrichien Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise du Drapeau autrichien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: Vos recherches-
Sauter vers: