BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -45%
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
Voir le deal
94 €

 

 14-18 en quelques chiffres

Aller en bas 
AuteurMessage
Yvick HERNIOU
** Administrateur **
** Administrateur **
Yvick HERNIOU

Messages : 1547
Age : 61
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (78)
Année d'Incorpo. : 79/10
Inscrit le : 23/01/2006

14-18 en quelques chiffres Empty
MessageSujet: 14-18 en quelques chiffres   14-18 en quelques chiffres EmptyMar 18 Mar 2008 - 22:04

Bonsoir à tous,
Le décès de Lazarre Ponticelli nous oblige au travail de mémoire d'autant que c'est une page d'histoire qui vient de se tourner et nous n'avons pu la retenir !

Participation des unités de chasseurs à pied, alpins, cyclistes et territoriaux


31 Bataillons d’active,
31 Bataillons de réserve,
9 Bataillons de marche,
7 Bataillons territoriaux de chasseurs alpins,
10 Groupes de chasseurs cyclistes et 6 compagnies de chasseurs cyclistes

Quelques chiffres sur l'engagement des unités :

- 1914 / la Marne et l’Ourcq : 32 Bataillons + 7 Groupes de chasseurs cyclistes
- 1916 / Verdun : 40 Bataillons
- 1917 / le Chemin des Dames : 60 Bataillons
- 1917-1918 / l’Italie : 20 Bataillons
- 1918 / l’Aisne : 56 Bataillons + 3 Groupes de chasseurs cyclistes
- 1918 / la Champagne : 27 Bataillons + 4 Groupes de chasseurs cyclistes
- 1918 / la Picardie : 42 Bataillons + 4 Groupes de chasseurs cyclistes
- 1918 / la Belgique : 29 Bataillons + 3 Groupes de chasseurs cyclistes

Au cours de la Grande Guerre, les chasseurs gagnent à leurs fanions 242 palmes et les fourragères sont réparties comme suit :

- Légion d’Honneur pour 5 Bataillons,
- Médaille Militaire pour 24 Bataillons,
- Croix de Guerre pour 36 Bataillons et 5 Groupes de Chasseurs Cyclistes,

ainsi que leur surnom de Diables bleus qui leur fut décerné par leurs adversaires, le 31 décembre 1914, à la Tête des Faux.

Pour un effectif sur les rangs de 72 000 hommes en moyenne dès juillet 1914, 82 000 d'entre eux tombèrent au champ d'honneur et méritent amplement la huitième inscription au Drapeau des chasseurs Grande Guerre 1914-1918.

- 95 chefs de corps sont tombés au champ d’honneur ou mort des suites de leurs blessures dont 35 en 1914.

Mais le terrible et glorieux record revient sans aucune contestation au 19e BCP. Pour un effectif moyen d'un bataillon de chasseurs se situant aux alentours de 800 hommes, le 19e BCP a vu tomber dans ses rangs 8 336 hommes dont 257 officiers.

Le premier drapeau ennemi capturé au cours de la 1e GM l’a été par le 1er BCP, le 15 août 1914, au combat de Saint-Blaise, dans les Vosges. Il s’agit de l’emblème du 2e bataillon du 99e Réserve Infanterie Regiment. Le Drapeau des chasseurs est le premier à recevoir la Médaille Militaire. Il a l’honneur d’être le premier drapeau devant le défilé du 14 juillet 1917, à Paris et les autres emblèmes s’inclineront devant lui.

Le Drapeau des chasseurs se voit également attribué la Médaille italienne du Mérite de Guerre pour cette même 1e GM.

Le 27 novembre 1918, le maréchal Foch entre dans Strasbourg et atteint la place Kléber devant une foule compacte : "Alsaciens, dit le maréchal, je vous présente votre libérateur, le premier soldat de France ! " Il s’agit du chasseur Albert Séverin Roche du 27e BCA. Il a capturé tout seul plus de 1 180 prisonniers pendant la guerre".

Le général de Maud'Huy écrit une lettre aux chasseurs, au lendemain du 11 novembre 1918 :

"La tâche est achevée... mais si le bouquet est défait, les fleurs restent, fleurs de bravoure, de ténacité, de discipline.
Ces fleurs sont des Immortelles ; elles ont poussé dans les Vosges, en Alsace, sur l'Yser, sur l'Aisne, sur la Somme, en Champagne, en Artois, dans les Flandres, à Verdun, sur la Sambre, partout où il y a eu du terreau de gloire.
Mes chasseurs, restez chasseurs, toujours ; ne défroquez pas ; là où vous serez, dans l'Armée, dans la vie civile, conservez votre esprit de discipline... Pour la discipline, la tenue, la fierté militaire, quelle arme, quel Corps oserait se comparer à vous...
D'un soldat dont fait l'éloge, on dit : « Il ressemble à un chasseur ! » ; d'une troupe on dit : « Elle manœuvre, elle est tenue comme un bataillon de chasseurs ! »
Ces vieilles traditions de chasseurs d'Orléans, des chasseurs de Vincennes, il faut les maintenir. Rentrés chez vous, restez chasseurs ; ayez des familles de chasseurs, réunies, disciplinées, respectueuses du Chef.
Donnez à vos fils l'esprit Chasseur.
Quand vous ne pourrez plus, vous, servir la France, que vos fils soient là pour la défendre.
La France aura toujours besoin de Chasseurs.
L'orgueil de ma vie, mes enfants, c'est d'être appelé par vous votre "Père" ; c'est d'avoir tant et de si beaux-fils ; c'est de les avoir menés au combat ; de les avoir aimés et de savoir qu'ils m'ont aimé.
Signé : général de Maud'Huy"
Revenir en haut Aller en bas
http://yvick-herniou.herforum.net/index.htm?sid=8405f669f3e0e1ab
Invité
Invité



14-18 en quelques chiffres Empty
MessageSujet: Re: 14-18 en quelques chiffres   14-18 en quelques chiffres EmptyMer 19 Mar 2008 - 20:54

bonjour


j'aimerai rectifier un chiffre si tu me le permet, à l'époque l'effectif d'un bataillon été nettement supérieur à 800 hommes.
je vais prendre pour exemple le 6ème BCA (Bataillon de mon grand père)
le 3 aout 1914 l'effectif été de 1690 hommes et 139 mulets (pour la petites histoires).

le bataillon avait 6 compagnies de combat à 250 hommes, 1 section de mitrailleuses et une SHR.

L'effectif va varier toutes au long du conflit, ainsi que la structure du bataillon, la SHR deviendra CHR (compagnie hors rang) la section de mitrailleuses deviendra compagnie.
le 6ème BCA perdra environs 1900 hommes (tués) et finirons aprés leurs dernier combats à 27. (à Oisy en octobre 1918).

je m'étonne du chiffre de 8000 hommes perdu au 19 BCP à moins que ce chiffre comprends les blessés et disparu car la moyenne des tués par bataillons tourne entre 1500 et 2000 tués se qui est déja énormes.

cordialement
jean françois
Revenir en haut Aller en bas
Yvick HERNIOU
** Administrateur **
** Administrateur **
Yvick HERNIOU

Messages : 1547
Age : 61
Localisation : Montigny-le-Bretonneux (78)
Année d'Incorpo. : 79/10
Inscrit le : 23/01/2006

14-18 en quelques chiffres Empty
MessageSujet: Re: 14-18 en quelques chiffres   14-18 en quelques chiffres EmptyMer 19 Mar 2008 - 22:55

Bonsoir Jean-FRançois,
Bonnes remarques !
N'oublions pas non plus les différences sur le nombre de compagnies entre Bataillons d'active (6) et de réserve (4).
Les chiffres restent une moyenne, "simplement". Toujours en parlant des chiffres, c'est la même difficulté que le décès d'un chasseur et d'un chef de corps sur le terrain. Il y a toujours l'acte officiel et administratif ainsi que les témoignages de l'unité !
Il faut conserver une prudence de réserve dans ce genre de sujet et c'est pour ça que le nombre de tués pour moi reste un sujet sensible et non affirmatif. Maintenant, ta remarque est tout de même juste car je ne voulais pas parler de 8 000 mais de 3 000. Les pertes au total du Bataillon s'élèvent à 12 570, comme même.
Cordialement,
Yvick
Revenir en haut Aller en bas
http://yvick-herniou.herforum.net/index.htm?sid=8405f669f3e0e1ab
Contenu sponsorisé




14-18 en quelques chiffres Empty
MessageSujet: Re: 14-18 en quelques chiffres   14-18 en quelques chiffres Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
14-18 en quelques chiffres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: Hommage à nos Chasseurs-
Sauter vers: