BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le poilu et son "pinard" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5012
Age : 74
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Le poilu et son "pinard" !   Dim 6 Aoû 2017 - 18:03

Bonjour à tous,

Vaste programme !




Jean Giono a dit : "le poilu c'est un tiers d'héroïsme, un tiers d'alcool et un tiers de contraintes"

"Le pinard c'est de la vinasse
Ca réchauffe là oùsque ça passe
Vas-y, Bidasse, remplis mon quart
Vive le pinard, vive le pinard.
Chanson écrite par Charles Joseph Pasquier dit "Bach" du 140° R.I de ligne et immortalisé par Michel Simon dans le film "Le vieil homme et l'enfant, 1967".

Après des années de surproductions le vignoble français a été dans l'ensemble marqué par des pénuries
De main d'œuvre, les vignerons étant mobilisés, le travail pèse donc sur les femmes, les enfants et même les vieillards.
De matériaux, on manque de presque tout, liège, cuivre, verre, bois, soufre.

Boire du vin à l'armée est une nouveauté car il ne faisait pas partie de l'ordinaire du soldat "l'eau est la boisson habituelle du soldat" spécifiait le règlement intérieur des armées.

Sur le front le vin est important pour préserver le moral de la troupe et augmenter artificiellement le niveau d'agressivité des soldats...






L'intendance distribue au début de la guerre un quart de vin par jour puis 50cl avec des facilités atteignant 75cl.
Au front, les moyens laissés aux hommes leurs permettent d'obtenir 1 à 1L1/2 par jour sans difficulté.





Ce pinard est de mauvaise qualité 8 à 9°, assemblage de vins à faible degré (Maconnais, Beaujolais) avec des vins plus titrés provenant du Languedoc, du Roussillon, du Maroc et de l'Algérie.

Des convois spéciaux sont mobilisés pour amener le vin au plus près des tranchées, puis acheminé vers le front.





Fin 1914, 4000 wagons-foudres sont réquisitionnés, la distribution de vin est organisée par l'Etat-major sous la bienveillance du gouvernement !





A partir de 1916 et malgré la chute de production nationale du vin les poilus ne manqueront jamais de pinard, 12 à 17 millions d'hectolitres leur seront fournis chaque année.

Le vin est devenu breuvage national et patriotique et sa distribution généralisée  a accoutumée l'homme de troupe à sa consommation.

Le revers de la médaille sera la lutte contre l'alcoolisme, vecteur de désordre, mauvaises conduites etc...





Sources : 14.18 Hebdo.
             Christophe Lucaud "le Pinard des poilus" 2015.

A la bonne votre  envrac  et,
Amitiés  SalutS

              Christophe Lucaud ," le pinard des poilus " 2015.

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le poilu et son "pinard" !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vocabulaire du Poilu et Locutions du Front
» journée du poilu 25 et 26 décembre 1915 (1)
» POILU Sideshow
» Tarte fromage-épinard
» Salade d'épinard au soja

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: CENTENAIRE WW1-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: