BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 3999
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   Sam 22 Fév 2014 - 22:53

Bonsoir à tous,

Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas celui qu’on croit...
Le Meusien Pierre Lenhard a retrouvé le premier soldat français tué pendant la Guerre 14-18. Il a été atteint par une balle… amie...

Sur la tombe du caporal Peugeot, dans le cimetière d’Étupes (25), une stèle mentionne que ce soldat du 44e RI, tué à Joncherey (90) le 2 août 1914 est la première victime de la guerre 14-18. On connaît l’histoire, Jules André Peugeot et le lieutenant allemand Meyer se mettent en joue. Deux coups de feu partent. Les deux morts sont, officiellement, les premiers du conflit.

Sauf que le 2 août 1914, « la guerre n’est pas encore déclarée, elle ne le sera que le 3 », souligne Pierre Lenhard, féru d’Histoire et guide indépendant sur le champ de bataille. « Le caporal Peugeot est mort hors conflit ».
La sentinelle ouvre le feu

Alors si ce n’est Peugeot, c’est peut-être le 2e classe Pouget prénommé Fortuné Émile et incorporé au 12e Chasseurs. Il tombe sous les balles allemandes le 4 août 1914 à Vittonville en Meurthe-et-Moselle sans doute vers 12 h 15. Né à Paris 1893, il est enterré au cimetière de Pont-à-Mousson. L’homme est connu des spécialistes de la question. Tout comme Paul Honoré. Né en 1891 à Roubaix, ce sous-lieutenant au 26e Bataillon de Chasseurs est tué au signal de Lesménils le 6 août. Enterré lui aussi à Pont-à-Mousson, il est le premier officier tué de la Grande Guerre.

Mais les faits bien établis ne demandent qu’à être bousculés. « Il y a quelques semaines je travaillais sur la bataille de Mangiennes qui est la première bataille de la guerre 14-18 sur le sol français. Elle a eu lieu le 10 août 1914 », confie Pierre Lenhard qui se plonge alors dans l’historique du 91e d’Infanterie. Il commence la lecture au début, histoire de comprendre la mise en place des troupes. Et il tombe sur une mention à la date du 4 août 1914. Le texte indique, l’arrivée de Delut (55), dans le canton de Damvillers, en automobile de M. Ferry, élève de Saint-Maixent, promu sous-lieutenant et affecté à la 10e compagnie. Jusque-là rien d’anormal. L’officier, a débarqué soit à la gare de Verdun, soit à celle de Montmédy et une voiture est venue le chercher dans la nuit. Mais le conducteur, le soldat Georges Bigard du 165e RI arrive à un barrage. Il continue à avancer malgré quatre sommations de la sentinelle qui ouvre le feu et tue le conducteur qui est en fait, victime d’une balle amie. Le même jour, l’état-major du 2e Corps donne l’ordre de laisser arriver les automobiles aux barrages sans tirer.

Les recherches de Pierre Lenhard ne s’arrêtent pas là. La fiche « Mémoire des Hommes » mentionne que ce soldat est mort à l’hôpital de Sedan, annexe de Montmédy. L’acte de décès de Georges Bigard est pourtant conservé dans l’état-civil de cette dernière ville. On y apprend l’heure de sa mort : 3 h 40.

Déclaré Mort pour la France, la tombe du soldat Bigard, né à Verneuil-sur-Avre dans l’Eure, est introuvable. Mais il semble donc bien qu’il soit le premier mort du Premier Conflit mondial.

Ironie de l’histoire, cet homme est décédé à quelques kilomètres seulement du lieu où est tombé le dernier soldat de la Grande Guerre. En effet, l’Américain Henry Gunther succombe à Ville-devant-Chaumont (55) le 11 novembre 1918 à 10 h 59, soit une minute avant l’armistice…

Frédéric PLANCARD


Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 4997
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   Dim 23 Fév 2014 - 18:50

Bonjour à tous,
Bonjour Thierry,

En complément de ton message :

http://blamont.info/textes683.html


Et,
Amitiés  SalutS 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 4997
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   Dim 23 Fév 2014 - 18:55

Re à tous,

Un deuxième complément sur les premiers tués de la Grande guerre :

http://blamont.info/textes270.html

Et,
Amitiés  SalutS 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre TERRASSON
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 1703
Age : 68
Localisation : NEVERS 58
Année d'Incorpo. : 1968
Inscrit le : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   Dim 22 Fév 2015 - 10:56

Bonjour à tous,

Le "Journal du Centre" de ce matin :

Si Bruno passe dans le coin, il pourrait peut-être nous en dire plus sur le Chasseur Cycliste Berger, "Mort pour la France" le 3 août, mais disparu depuis la veille...
Premier "Mort pour la France" ? En tout cas, c'est bien la question posée par le journal.

La qualité de l'image n'est pas terrible (essai avec un scan à main).



Bonne lecture
Amicalement
Pierre

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 4997
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   Dim 22 Fév 2015 - 11:15

Bonjour à tous,
Bonjour Pierre,

Comme le dit si bien l'article du journal, E. Berger " ou " " et " J.A. Peugeot " premier " ou " premiers " cela change-t-il quelque chose face au chiffre total des disparus (civils et militaires) ? triste

Là est la question !

Et,
Amitiés SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier mort de la Grande Guerre n’est peut-être pas ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Guerre, les tunnels de la mort
» Portugal à la Grande Guerre
» Musée de la grande guerre Meaux
» uniformes italiens de la grande guerre
» Nouvelle médaille la grande guerre pour la civilisation 14/18

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: CENTENAIRE WW1-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: