BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Devoir de mémoire au jour le jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant
AuteurMessage
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 22 Nov 2013 - 17:12

Bonjour à tous

22 novembre 845 : bataille de Ballon (près de Redon). Le chef breton Nominoë bat le roi de France Charles le chauve et gagne l'indépendance de la Bretagne


22 novembre 1890 : naissance de Charles de Gaulle (Lille). Né dans une famille catholique dont le père affiche des idées monarchistes, il lit dans sa jeunesse Barrès et Péguy qui l'attachent à la République. Saint-Cyrien, il choisit l'infanterie et sert sous les ordres du colonel Pétain. Il est blessé trois fois lors des premiers combats de la Première Guerre Mondiale avant d'être fait prisonnier en mars 1916. Il tente de s'évader à cinq reprises sans succès et n'est libéré que par l'armistice. Militaire écrivain, il se distingue par une intelligence vive, un caractère cassant et une grande ambition pour la France. En gagnant Londres en juin 1940, il sauve la France sur la scène internationale. Président du conseil en 1958, puis Président de la Vème République, il amorce la décolonisation, pousse à la mise en œuvre de la dissuasion nucléaire, fait sortir la France du commandement intégré de l'OTAN,...  Visionnaire, décideur, fondateur, ses qualités de dirigeant « au-dessus des partis » font de lui un homme politique exceptionnel dans l’Histoire de France. Lorsqu’il entendit dire lors d’une assemblée du RPF, "Mort aux cons!" il répondit "Vaste programme !".

22 novembre 1902 : naissance de Philippe Leclerc de Hautecloque (Somme). Saint-Cyrien, gaulliste de la première heure, instigateur du serment de Koufra, chef de la 2ème DB, des forces françaises en Indochine puis inspecteur des armées. Il meurt dans le crash de son avion le 28 novembre 1947.

22 novembre 1943 : le Liban s’émancipe. Soutenus par les Anglo-saxons, les Libanais imposent leur indépendance à de Gaulle, chef de la France libre. La date est depuis, fête nationale au Liban.

22 novembre 1944 : la 3ème armée de Patton prend Metz ;  la 2ème DB de Leclerc prend Saverne par surprise ;  la 1ère armée de de Lattre prend Belfort puis Mulhouse.

22 novembre 1955 : première explosion d’une bombe H (Semipalatinsk – Kazakhstan).  Les Soviétiques font exploser la première bombe à fission sur le polygone nucléaire de Semipalatinsk. Larguée depuis un Tupolev 16, cette bombe de 1,6 mégatonne a libéré 80 fois la puissance de celle d’Hiroshima sur un site ayant subi au total près de 500 explosions de type atomique.

22 novembre 1961 : admission au service actif du Clémenceau (Toulon). Premier « vrai » porte-avion construit en France (Brest), le Clemenceau est resté en activité jusqu’en 1997, soit 36 ans. 24 000 tonnes. 36 avions embarqués. 1920 hommes à bord.



Le Clemenceau. Pour mémoire, la tape de bouche du Clemenceau représente un tigre puisque Georges Clemenceau a été surnommé le Tigre pour sa combattivité sans faille durant la Première Guerre Mondiale.


22 novembre 1963 :  assassinat de J.F Kennedy à Dallas

22 novembre 1977 : déclenchement de l’opération Lamentin (Mauritanie). Action menée par l’armée de l’air et la 11ème DP contre le Polisario suite à son attaque de la voie ferrée   ouerate-Nouakchott. Pour plus d’information sur l’opération, voir la Revue Historique des Armées (RHA Janvier 1992) et notamment l’article du général Forget qui a commandé l’opération


Source J.F Plantec

très bonne soirée !

cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Lun 25 Nov 2013 - 10:59

Bonjour à tous,

25 novembre 1177 : bataille de Montgisard (Palestine). Le jeune roi de Jérusalem (16 ans), Baudouin IV, appelé aussi le roi lépreux, remporte la plus belle victoire de l’épopée des croisades en battant l’armée de Saladin. Le gros de l’armée croisée étant dispersée, le royaume de Jérusalem est dangereusement exposé, ce qu’apprend Saladin. Il lève 30 000 soldats et se dirige vers Ascalon où Baudouin l’a devancé avec ses 500 derniers chevaliers. Saladin tout en faisant le siège de la ville, ravage la région qui n’est plus défendue puisque les croisés sont enfermés dans Ascalon ou en guerre sur la périphérie du royaume. Victorieux et alourdis de butin, les musulmans reprennent le chemin de l’Egypte pensant n’avoir plus rien à craindre. Baudouin, avec ses chevaliers les rattrapent en suivant discrètement une route parallèle puis leur infligent une défaite presque complète. Saladin parvient à fuir grâce au sacrifice de sa garde personnelle.




La bataille de Montgisard par Ch-Ph Larivière.



25 novembre 1805 : combat de Castelfranco. En marge des opérations principales de la campagne d'Allemagne, le général Gouvion Saint-Cyr met en déroute un corps autrichien : 6 000 prisonniers, dont le Prince de Rohan, 1 000 chevaux, 12 canons et 13 drapeaux sont pris.

25 et 26 novembre 1870 : bataille de Dijon. Sous l'impulsion de Gambetta, les comités de Défense nationale font appel à Garibaldi, l’ancien adversaire de l’empire en Italie. Les 25 et 26 novembre, avec ses deux fils, Ricciotti et Menotti, à la tête de 10 000 tirailleurs français de l’armée des Vosges, il mène une attaque sur Dijon qui inquiète (temporairement) les prussiens. Mais Garibaldi a agi de sa propre initiative, en dehors du plan prévu de défense du Morvan, ce qui décontenance quelque peu ses adversaires mais ne suffit pas. Il est rapidement repoussé jusqu’à Autun après avoir voulu pousser un peu trop loin son avantage. En février 1871, Garibaldi sera élu député de la Côte-d'Or, de Paris, d'Alger et de Nice, sans même avoir été candidat ! À Paris, il arrive en quatrième position derrière Louis Blanc, Gambetta et Victor Hugo. Il déclinera toutefois ces mandats, offensé par l'accueil de la nouvelle majorité monarchiste de la Chambre et ne répondra pas non plus ensuite aux appels de la Commune de Paris. Le corps des volontaires garibaldiens sera dissous le 10 mars suivant.

25 novembre 2013 : bonne fête à toutes les Catherine !Very Happy 

cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mar 26 Nov 2013 - 10:21

Bonjour à tous,

26 novembre 1812 : début de la bataille de la Bérézina (Biélorussie). Feintant les Russes qui l'attendent à Borissov, Napoléon ordonne au général Eblé de construire à Studienka deux ponts sur la Bérézina pour faire franchir son armée poursuivie par Koutouzov et Witgenstein. Commencés dans la nuit du 25 au 26 novembre, les ponts sont achevés à midi et permettent le franchissement immédiatement. Cet exploit technique repose sur le sacrifice des 400 pontonniers d'Eblé qui, à l'imitation de leur chef, travaillent dans l'eau glacée. Eblé meurt lui aussi 15 jours plus tard des suites de ce bain hivernal prolongé.



26 novembre 1849 : assaut final contre l'oasis de Zaatcha (Algérie). Parce qu’ils jalousent l'aisance économique inhabituelle des sédentaires acquise avec l'arrivée des bureaux arabes, les nomades organisent une rébellion en profitant des rumeurs venues de métropole après la révolution de 1848. Bou Zian, chef militaire et religieux dirige avec talent la rébellion de la région des Zibans. L'épisode est particulièrement sanglant. Chaque camp combat avec un acharnement que les exactions et provocations des deux bords expliquent sans les excuser. Sous les ordres du général Herbillon, quelques grands noms de l'armée d'Afrique font leur apparition ; Bourbaki, Canrobert, de Lourmel, de Barral,... L'oasis fortifiée et entourée d'un fossé inondé est finalement prise d'assaut (26 novembre) après deux mois de siège et de combats "urbains" particulièrement meurtriers.



26 novembre 1916 : le cuirassé Suffren coule (au large du Portugal). Resté trop longtemps immobilisé sur le front des Dardanelles, le Suffren, commandé par le CV Guépin, est rappelé en France pour modernisation dans les chantiers de Lorient. Lent et obsolète, le cuirassé n’est plus opérationnel. Il est repéré au petit matin par le U 52 du lieutenant Walther qui profite de l’absence d’escorte et lui tire une unique torpille. En sombrant, le Suffren accroche la coque du sous-marin qui manque lui aussi de faire naufrage. 648 hommes périssent. Pas de survivants.




Lancé en 1899, le Suffren sert 17 ans, ce qui n’est pas une longue période, pour un tel système d’arme. C’est l’évolution technologique stimulée par 2 ans de guerre qui le surclasse.

26 novembre 1939 : incident de Mainila (Finlande). Des tirs d'artillerie sur le village de Mainila tuent 4 soldats soviétiques. Le gouvernement soviétique accuse immédiatement la Finlande et réclame un retrait immédiat des troupes finlandaises de l'isthme de Carélie, près (à portée de canon) de Leningrad, présentant la présence des troupes finlandaises dans la région comme un "acte hostile". La Finlande répond le lendemain en proposant un retrait mutuel des troupes, mais l’URSS maintient ses accusations et dénonce unilatéralement le traité de non-agression russo-finnois de 1932. Une enquête –finlandaise- démontrera que l'artillerie soviétique est responsable des tirs du 26 novembre. Le 30 novembre, Les forces soviétiques envahissent la Finlande ; la guerre d'hiver débute. La puissante armée soviétique, disposant de moyens humains et matériels nombreux, va essuyer de nombreux revers face à la valeureuse petite armée finlandaise, bien préparée.


Source J.F Plantec

excellente journée SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mer 27 Nov 2013 - 10:31

Bonjour à tous,

27 novembre 511 : mort de Clovis (Paris). Premier roi de ce qui devint la France. Mort vers 45 ans après avoir régné 29 ans.



27 novembre 1095 : le pape prêche la 1ère Croisade (actuelle Clermont-Ferrand). Urbain II, troisième pape français, appelle la noblesse de la chrétienté à défendre Byzance et libérer les lieux saints. Deux siècles de campagnes guerrières commencent.



27 novembre 1382 : bataille du Mont d'or (Roosebeke – actuelle Belgique). L'ost royal de Charles VI défait complètement la milice de Philippe van Artevelde et venge ainsi la cuisante défaite des éperons d'or, qui, 80 ans plus tôt ,avait vu la chevalerie française se faire battre par les piétons flamands.



27 novembre 1838 : prise de Veracruz (Mexique). Pour rétablir les droits des commerçants français installés au Mexique, bafoués depuis une décennie, Louis-Philippe ordonne une expédition (1837). Le contre-amiral Charles Baudin, vétéran de la marine du Premier Empire bombarde la forteresse de San Juan d’Uloa, considérée comme imprenable. Il utilise pour la première fois l’obus explosif (177 obus tirés) et obtient la reddition du fort. C’est le « seul exemple » dira Wellington « d’une place régulièrement fortifiée réduite par une force purement navale ».




Bombardement de St Jean d’Uloa – Jean Antoine Théodore de Gudin - 1839


27 novembre 1870 : bataille de Villers-Bretonneux (Somme). Le général Faidherbe après s’être emparé de la ville doit l’évacuer face à la poussée des 35 000 hommes du général Manteuffel appuyés par une artillerie surclassant celle des Français.



27 novembre 1942 : sabordage de la flotte française (Toulon). Les Anglo-américains ayant débarqué en Afrique du Nord (8 novembre- opération Torch), Hitler envahit la "zone libre" (11 novembre- opération Anton) et donne ordre de se saisir de la flotte française à Toulon. Appliquant les ordres reçus de Vichy, l’amiral de Laborde ordonne aux unités à quai de se saborder. Le IIIème Reich est ainsi privé d'une flotte de 230 000 tonnes,… tout comme les alliés. Cinq sous-marins parviennent cependant à fuir mais 3 seulement rejoignent les combattants gaullistes.

Source J.F Plantec

très bonne journée !

cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Jeu 28 Nov 2013 - 9:59

Bonjour à tous


28 novembre 1809 : bataille d'Alba de Tormes (Salamanque). Victoire de Kellermann sur les Espagnols.



28 novembre 1812 : les Russes tentent de détruire la Grande Armée à la Bérézina. L’Empereur a franchi la Bérézina avec une partie de la Grande Armée, le 26. Le maréchal Ney défend la rive droite (rive arrivée) pendant que Victor contient les Russes sur la rive gauche (rive départ) où beaucoup de retardataires n’ont toujours pas franchi.


28 novembre 1870 : bataille de Beaune la Rolande (Loiret). Défaite française.



28 novembre 1942 : arrivée en URSS du futur « Normandie-Niemen » (Bakou). Trois Lisunov 2 soviétiques se posent à Bakou en provenance de Téhéran avec à leur bord les premiers volontaires français du groupe d'aviation de chasse. Originaires du 340ème Squadron « Ile de France » (Angleterre) et du groupe « Alsace » (Moyen-Orient), les 62 premiers volontaires débutent une extraordinaire épopée.


28 novembre 1944 : bataille de la Hardt (Alsace). Le 1er régiment de tirailleurs marocains s'illustre particulièrement dans les combats très durs qui se déroulent dans la forêt frontalière avec l'Allemagne. La 1ère armée du général de Lattre vient de libérer Belfort et Mulhouse. Mais pour franchir le Rhin, il lui faut traverser la forêt de la Hardt que tient la 19ème armée allemande ainsi que toute la région de Colmar. Afin de protéger le pont de Chalampé, un des seuls points de passage vers l'Allemagne, le général allemand Wiese engage toutes ses forces et contre-attaque, bloquant les français qui perdent 162 tués. Ce sont les prémices sanglants de la fameuse poche de Colmar où les Allemands résisteront jusqu’à la mi-février 1945. L’hiver est cette année-là particulièrement rigoureux : Impossible de creuser le sol gelé pour réaliser des protections individuelles ce qui laisse à découvert le RTM lors de la contre-attaque allemande.



28 novembre 1947 : crash de l'avion du général Leclerc (Colomb-Béchar - Algérie). Figure de la France libre, le général d'armée Leclerc meurt à 45 ans après une carrière exemplaire et fulgurante. Saint-Cyrien, cavalier, blessé au combat, il s'évade à deux reprises durant la campagne de France en 1940. Ayant rejoint de Gaulle, celui-ci lui donne mission de rallier l'AEF. Il est l'homme du serment de Koufra et le libérateur de Paris, le chef de la colonne Leclerc devenue 2ème DB.





source J F Plantec

cordialement:SalutJ:

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 29 Nov 2013 - 9:05

Bonjour à tous,



29 novembre 1516 : signature de la paix de Fribourg (Suisse). Suite à la victoire française de Marignan, les Suisses signent une « paix perpétuelle » avec la France et non seulement prêtent serment de ne plus s’allier contre elle, mais ils serviront le roi de France jusqu’à la Révolution française.



29 novembre 1693 : attaque anglaise de Saint Malo. Voulant détruire la base de départ des corsaires français qui portent de terribles coups au commerce anglais, le commodore John Bembow lance contre les remparts de la ville (au niveau de la poudrière dans la tour Bidouane), un navire chargé de poudre. La « machine infernale » s’échoue fort heureusement avant d’atteindre son objectif et ne tue que ses occupants.



29 novembre 1812 : le général Eblé brule les ponts sur la Bérézina. En retraite et sous la pression des Russes beaucoup plus nombreux, 25 000 soldats français ont franchi le fleuve grâce aux deux ponts construits en une seule nuit. Ce franchissement est possible grâce, aussi, aux combats retardateurs efficaces et héroïques que mène la division Victor sur les arrières. Napoléon donne l'ordre de détruire les ponts le 29 à  07 heures.  Eblé tente de faire passer un maximum de retardataires mais exécute l'ordre à 09 heures bloquant environ 10 000 soldats et civils français sur l'autre rive. Il mourra lui-même d'épuisement un mois plus tard.




Franchissement de la Bérézina : Le premier pont destiné aux voitures a été construit par les fameux 400 pontonniers du général Eblé. Il s’effondre à plusieurs reprises sous le poids des attelages et est rétabli à chaque fois. Le second pont emprunté par l’infanterie et la cavalerie est construit sous la direction des généraux Aubry (artillerie) et Dode de la Brunerie (génie). Pour ce dernier pont, les sapeurs, sous les ordres du capitaine Paulin, commandant le génie de la 3e division, sont aidés par des artilleurs et des marins de la garde. Il a tenu jusqu’à sa destruction sur ordre, un détachement de sapeurs en armes empêchant le passage des voitures. Pour plus d’infos, lire : Percin (col), Azibert (cdt), Desmazes (cdt), Tribié (cdt), Historique du 2e régiment du génie. Paris : Lavauzelle, 1893



29 novembre 1909 : bataille du puits d’Achourat (nord de Tombouctou –actuel Mali). Le capitaine Grosdemange, commandant le groupe nomade d’Araouane (75 hommes) , surprend un rezzou de Kountas et de Beraber (98 hommes) qu’il attaque de nuit. Ceux-ci sont immédiatement renforcés par un autre rezzou (270 hommes) non détecté. Le combat dure 15 heures coutant 70 tués à l’ennemi et 16 au GN, dont Grosdemange que ses hommes enterrent à Tombouctou.

29 novembre 1890 : naissance de Maurice Genevoix (Decize). Normalien, académicien, Genevoix est sous-lieutenant d'infanterie pendant la Première Guerre Mondiale.  Il participe à la bataille de la Marne, aux Eparges et est grièvement blessé à la Tranchée de Calonne (25 avril 1915), là où quelques mois plus tôt est tombé Alain Fournier. Ses ouvrages consacrés à la Grande Guerre sont parmi les plus émouvants et les plus célèbres de la littérature de guerre. Simplicité, exactitude et bienveillance caractérisent à la fois l’écrivain et son style. Ceux de 14 publié en 1949  (et réédité cette année) rassemble ses ouvrages parus pendant et juste après la guerre. Dans La mort de près , écrit en 1972, il revient à froid, sur ses premiers souvenirs. Il est mort en 1980 « après avoir survécu près de 65 ans ».Le sous-lieutenant Maurice Genevoix aurait 113 ans aujourd’hui.

source J.F Plantec

Cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Lun 2 Déc 2013 - 16:15

Bonjour à tous !

2 décembre : fête des Saint-Cyriens. Il y a 208 ans, les premiers Saint-Cyriens tombaient à la bataille d'Austerlitz.

2 décembre 1804 : Napoléon sacré Empereur

2 décembre 1805 : victoire de Napoléon à d'Austerlitz (actuelle Tchéquie). Napoléon Bonaparte impose son génie tactique à l’empereur d'Autriche et au tsar de Russie. Ayant renoncé après les évènements de Trafalgar à envahir l’Angleterre, ses troupes regroupées dans la région de Calais se sont redéployées à une vitesse foudroyante en Europe Centrale. Dans une situation toutefois précaire, susceptible de s’aggraver avec l’arrivée de nouveaux renforts autrichiens, Napoléon simule un retrait partiel du plateau de Pratzen, où se situe le village d’Austerlitz, incitant ses adversaires à attaquer sans attendre. Profitant en outre d’un brouillard masquant ses réserves, Napoléon peut surprendre ses ennemis sur leur flanc et les mettre en déroute. Les pertes austro-russes s’élèvent à près de 7 000 pour 1 288 Français. 50 drapeaux sont enlevés à l'ennemi et vont orner la voûte de l'église Saint-Louis des Invalides. En outre, le bronze des 180 canons pris à l’ennemi est employé pour fondre la colonne Vendôme, à Paris (copie de l'antique colonne Trajane qui célèbre à Rome la victoire de l'empereur romain sur les Daces). Les écoles de Coëtquidan reconstituent chaque année cette victoire retentissante qui vit pour la première fois tomber au combat des jeunes officiers de la toute nouvelle école spéciale impériale militaire de Saint-Cyr.

2 décembre 1851 : coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République

2 décembre 1852 : Louis Napoléon Bonaparte proclame le Second Empire et devient Napoléon III

2 décembre 1870 : fin de la bataille de Loigny. Dans le cadre des opérations destinées à forcer le siège de Paris, après avoir repoussé les Bavarois le 9 novembre à Coulmiers, victoire malheureusement inexploitée, l'armée de la Loire doit se heurter à nouveau à des forces supérieures en nombre qui cherchent à reprendre Orléans. Les corps d'armée sont composés de troupes disparates, lignards ayant rallié après les défaites de l'été en Alsace et en Lorraine, et surtout volontaires mobilisés après la chute de Napoléon III au sein de régiments de marche, formés rapidement et équipés avec le matériel difficilement réuni. Aux ordres du général de Sonis, le 17e Corps, installé en défensive autour du village de Loigny soutient pendant plusieurs heures le feu des Bavarois. Galvanisé par l'exemple de son chef blessé au combat et le sacrifice des zouaves pontificaux, autant que par l'enjeu de livrer bataille en un si prestigieux anniversaire, le 17e Corps est néanmoins contraint à la retraite par le repli des 15e et 16e Corps sur sa gauche. Pour couvrir le mouvement, le 37e de marche ne se rend qu'après avoir épuisé toutes ses cartouches.

2 décembre 1915 : Joffre est nommé commandant en chef des armées françaises.

2 décembre 1980 : Romain Gary se suicide (Paris). Compagnon de la libération, capitaine de l'armée de l'air française, diplomate, écrivain, Romain Kacew est né à Vilnius (Lituanie) en 1914. Après avoir émigré en France (1929), il s'engage dans l'armée de l'air (1935) où il franchit les grades de sergent à capitaine. Il rejoint les Forces françaises libres et participe à de nombreuses missions de bombardement en Allemagne et se comporte avec beaucoup de courage et de maîtrise. Après la guerre, il poursuit parallèlement une double carrière de diplomate et d'écrivain défrayant régulièrement la chronique avec ses succès tant littéraires que féminins. Prolifique, dévorant la vie mais ne s'en satisfaisant pas, il se tire une balle, laissant malicieusement la postérité démêler l'imbroglio de ses géniales mystifications littéraires.

source J.F Plantec

bonne fin de journée !

cordialement:SalutJ: 


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mar 3 Déc 2013 - 10:25

Bonjour à tous !


3 décembre 1800 : bataille de Hohenlinden (Allemagne). Grace à la retraite simulée du général Grenier, le général Moreau attire les Austro-Bavarois vers Hohenlinden où ses forces sont concentrées. Les coalisés donnent dans le piège et attaquent le centre de l'armée française commandé par Ney et Grouchy pendant que le général Richepanse avec l'aile droite déborde discrètement par la forêt. Pris à revers, l'ennemi se débande.



3 décembre 1805 : Napoléon félicite son armée après l'éclatante victoire d'Austerlitz. "Soldats, je suis content de vous !". Vous avez à la journée d'Austerlitz, justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité ; vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. Une armée de cent mille hommes, commandée par les empereurs de Russie et d'Autriche, a été, en moins de quatre heures, ou coupée ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s'est noyé dans les lacs. il vous suffira de dire « J'étais à la bataille d'Austerlitz », pour que l'on réponde, « Voilà un brave ».

3 décembre 1952 : victoire à Na San (Indochine). Le camp retranché en pays Thai, créé par le général Gilles autour de l'aérodrome de Son La pour empêcher toute percée du viêt minh au Laos, subit plusieurs assauts des divisions de Giap entre le 23 novembre et le 2 décembre 1952. La forte attrition infligée à l'adversaire (7000 VM contre moins de 50 défenseurs !) démontre le succès du concept de la double ceinture de points d'appuis ou de la défense en « hérisson ». A noter aussi : le général Salan écrit dans ses mémoires que la bataille de Na San aurait été perdue sans l’aide de l’aviation (pont logistique aérien et appui au sol).


3 décembre 1963 : création de l’ONM. Le général de Gaulle crée l’Ordre National du Mérite.



3 décembre 1996 : attentat à la station Port Royal (Paris 5ème). Une bombe artisanale mais de forte puissance tue 4 passagers et en blesse 170 autres. Probablement perpétré par le GIA, cet attentat vise initialement la station Saint Michel où 18 mois plus tôt une explosion a tué 8 autres personnes.





source JF Plantec

cordialement:SalutJ:

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Jeu 5 Déc 2013 - 14:15

Bonjour à tous,

4 décembre : Sainte Barbe, patronne des artilleurs, sapeurs et sapeur-pompiers. Le 4 décembre est traditionnellement une journée très animée dans toutes les unités du génie et de l’artillerie. Par sainte Barbe,… Vive la Sape !



Sainte Barbe oblige : un très bel ouvrage sur l’arme du génie qui peut être commandé à la FNG (fédération nationale du génie) à Vincennes


4 décembre 1370 : bataille de Pontvallain (Sarthe). Du Guesclin bat les Anglais et libère ainsi le Maine (nom ancien pour la Sarthe).



4 décembre 1642 : mort de Richelieu (Paris). Bâtisseur de l’Etat, véritable fondateur de la Marine, inventeur de l’Académie française, la France en général et Louis XIII en particuliers doivent beaucoup au Cardinal Duc. Brillant et retors, il est à la fois admiré et haï. Louis XIII apprenant sa mort : « C’est un grand politique de moins ». Corneille : « Qu’on parle mal ou bien du fameux cardinal, ma prose ni mes vers n’en diront jamais rien, il a trop fait de mal pour en dire du bien, il a trop fait de bien pour en dire du mal ».  



4 décembre 1914 : Apollinaire s'engage dans l'armée. Figure surprenante et attachante de la poésie française, Wilhelm Apolinary de Kostrowicki est né à Rome d'une mère française (d'origine russe) et d'un père italien (officier). D'une très grande créativité, il est probablement à l'origine de nombreux courants artistiques avant-gardistes (cubisme, surréalisme…). Désireux de combattre pour la France, il demande sa naturalisation et s'engage dans l'artillerie. Il est blessé par un éclat d'obus à la tempe au bois des Buttes (près du Chemin des Dames) le 17 mars 1916. Affaibli, il meurt des suites de la grippe espagnole le 9 novembre 1918 et est enterré le 11 novembre.



4 décembre 2011 : un drone américain RQ-170 contraint de se poser en Iran. Le drone furtif opérant pour le compte de la CIA  à 200 km à l'intérieur de l'Iran tombe pour une raison encore inconnue entre les mains des Iraniens. Issu d'une technologie de pointe (utilisée pour le bombardier B-2) le RQ-170  couterait 6 millions de dollars pièce. Panne fatale selon les américains, prise de contrôle à distance selon les Iraniens, sa capture représente un coup dur. Le RQ 170 est  aussi baptisé « la bête de Kandahar ».

source JF Plantec

cordialement:SalutJ:

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....



Dernière édition par Christian CALET le Jeu 5 Déc 2013 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Jeu 5 Déc 2013 - 14:18

Bonjour à tous,


COMPLEMENT au 04 décembre : Sainte Barbe. Les artilleurs et sapeurs ne sont pas les seuls à fêter Sainte Barbe. D’une manière générale, tout ceux qui manient le feu, ont pour sainte patronne, Sainte Barbe, en particuliers les canonniers de marine dont la spécialité remonte loin (1260 pour les Chinois, 1445 pour les Européens).



5 décembre 1804 : la distribution des Aigles. Trois jours après son sacre, Napoléon fait distribuer aux unités, les nouveaux emblèmes de l'armée française. L’épisode de la distribution des aigles est illustré par la célèbre toile du peintre David (par ailleurs organisateur de la célébration du sacre).



5 décembre 1854 : le capitaine Faidherbe est nommé gouverneur du Sénégal et dépendances. Le Maroc a eu Lyautey. Le Sénégal a eu Faidherbe. Les Toucouleurs le surnomme « l’homme aux quatre yeux et à la grosse moustache ».



5 décembre 1941 : Moscou sauvée. Hitler ordonne l'arrêt de l'offensive vers Moscou, en raison des conditions climatiques, alors que les reconnaissances sont à 20km du Kremlin. La contre-attaque de l'armée rouge repousse la Wehrmacht de près de 100 km.



5 décembre 1945 : reconquête de Buon Ma Thuot (Indochine). Après de furieux combats, le 5e RIC (régiment d’infanterie coloniale) reprend la ville des hauts plateaux. En deux mois, les principaux centres urbains de la Cochinchine ont été reconquis par la 2e Division Blindée, précurseur du CEFEO (corps expéditionnaire français en Extrême-Orient).



5 décembre 1946 : le U 2326 disparaît en Méditerranée (au large de Toulon). Sous-marin de construction allemande (type XXIII), le U 2326 a été cédé à la France (février 1946) par le Royaume-Uni qui l’avait lui-même reçu d’une reddition allemande. Commandé par le lieutenant de vaisseau Avon, il effectue une période de tests concluant malgré l’absence de plans détaillés permettant d’en connaître parfaitement les capacités. Lors d’un exercice de plongée profonde, il est porté disparu à 20h00 avec 19 hommes à bord. Son épave n’a toujours pas été retrouvée.





Le type XXIII est un des tout derniers sous-marins produits par les Allemands.



source JF Plantec

cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 6 Déc 2013 - 17:03

Bonjour à tous

6 décembre 1815 : condamnation à mort du maréchal Ney. Après avoir juré à Louis XVIII de lui ramener dans une cage de fer, Napoléon Ier qui vient de s'échapper de l'ile d'Elbe, Ney se rallie à celui qui l'a fait maréchal et pour lequel il a remporté tant de batailles. Il les a toutes faites et a souvent sauvé la Grande Armée, notamment durant la retraite de Russie, où chargé de protéger les arrières français, son comportement est non seulement héroïque mais efficace (1812). Doté d'un caractère difficile, il a été relevé de son commandement durant la campagne d'Espagne (1808), supportant mal ses pairs, Moncey, Soult… Au début des « 100 jours », son ralliement à l'Empereur qu'il venait juste de quitter, lui vaut d'être considéré comme traitre au roi. Louis XVIII ne lui pardonnera pas ce revirement (sans calcul) et le fera fusiller (7 décembre). A Waterloo, où il fut plus héroïque qu’efficace, il cherchait la mort sentant la fin d’une manière ou d’une autre. Mais comme le dira V. Hugo : "tu étais réservé à des balles françaises, infortuné". Fidèle à lui-même, il est devant son peloton d'exécution aussi courageux que devant l'ennemi et meurt en criant "vive la France". Duc d'Elchingen, prince de la Moscowa, Ney était un hussard. Surnommé « le brave des braves » , « le lion rouge » ou encore « le rougeaud », il était adoré par ses hommes. Ney est l'arrière grand-oncle du général Massu.



6 décembre 1917 : le Mont-Blanc pulvérise une partie de Halifax (Canada). Le transport de munitions Mont-Blanc, chargé de plus de 2000 tonnes de produits explosifs entre dans le port d’Halifax pour se joindre à un convoi de ravitaillement à destination de l’Europe lorsqu’il est percuté par l’Imo, navire norvégien en partance pour New-York. La violence de l’incendie contraint l’équipage à abandonner le navire qui poursuit sa route vers le quai. A 09h00 du matin, le Mont-Blanc explose tuant sur le coup 1600 personnes, détruisant près de 3km² de la ville d’Halifax et déclenchant un raz-de-marée local. Une pièce de 500 kg du Mont-Blanc est retrouvée à 3km à l’intérieur des terres. L’accident est encore à ce jour répertorié comme la 2ème plus puissante explosion artificielle non nucléaire.



Halifax après l’explosion.

source JF Plantec

cordialement:SalutJ: 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Lun 9 Déc 2013 - 11:46

Bonjour à tous

9 décembre 1582 : passage au calendrier grégorien. (En France). Le pape Grégoire XIII décide en octobre, d’abandonner le calendrier julien (utilisé depuis l’an - 46) pour corriger la dérive de 10 jours induite par 15 siècles de pratique. Le roi de France, Henri III, l’adopte le 9 décembre pour son royaume et ses dépendances. Le lendemain du 9 est donc cette année-là, … le 20 décembre. Le calendrier grégorien tout en étant plus exact que le précédent n’est pas mathématiquement parfait et occasionne lui aussi une dérive d’un jour tous les 10 000 ans.

9 décembre 1710 : bataille de Brihuega (guerre de succession d’Espagne). Louis XIV a envoyé le duc de Vendôme à la rescousse de Philippe V réfugié à Valladolid. Celui-ci a été chassé de son trône par une coalition anglo-autrichienne conduite par le maréchal Starhemberg et le comte Stanhope. Apprenant que ces derniers se sont temporairement séparés au pied des montagnes de Brihuega, Vendôme saisit l’occasion qui lui est offerte d’affronter un ennemi à sa portée et se rue sur le détachement isolé de Stanhope après une marche de nuit conduite à très vive allure. La coalition est totalement prise de cours par la vitesse de ce déplacement et les anglais, surpris, doivent se battre seuls. Au terme de violents combats au corps-à-corps au cours desquels Vendôme et Philippe se battent en première ligne, Stanhope et l’essentiel de ses forces se rendent.

9 décembre 1992
: Débarquement des forces de « Restore Hope » (US) et Oryx (F). (Somalie). Après une nouvelle détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire en Somalie, le Conseil de sécurité de l’ONU autorise l'envoi d'une Force d'intervention unifiée (sous commandement américain) afin de garantir un environnement sûr pour l'acheminement de l'assistance humanitaire. Le premier échelon (dont une compagnie du 2ème REP) débarque sur la côte près de Mogadiscio sous les caméras des médias internationaux. Jusqu'à 40 000 soldats (dont 3500 français) tenteront de rétablir la paix, entre les clans armés qui dévastent le pays. Les pertes s'élèvent à 150 soldats tués de décembre 1992 à mars 1995. La forte médiatisation de cette opération fut à double tranchant : les succès opérationnels du début furent rapidement effacés par les incidents et le rapatriement précipité des « boys ». Cependant, aujourd’hui, grâce à Hollywood, l’image générique de cette opération reste le film La chute du faucon noir de Ridley Scott qui met en avant les actes d’héroïsmes américains.



Débarquement US en Somalie.

source JF Plantec

cordialement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 650
Age : 70
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: Devoir de memoire au jour le jour   Lun 9 Déc 2013 - 17:27

bonsoir,

demain,10 decembre 2013,a St-Brieuc(cotes d'armor)ceremonies du 7O anniversaire de l'arrestation des lyceens martirs au lycee Anatole Le Braz en Compagnie de Robert Badinter.

ww.cndp.fr/lycees dans...lycees.../memoires-de-lycees-resistants.hlml


amities chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mar 10 Déc 2013 - 10:04

Bonjour à tous
bonjour Jean-Yves

10 décembre 1260 : bataille de Homs (actuelle Syrie). Huleghu, petit-fils de Gengis Khan, est battu par Baybars et ses Mamelouks.



10 décembre 1710 : bataille de La Villaviciosa. (Espagne). Durant la guerre de succession d'Espagne, envoyé par Louis XIV au secours de son petit-fils Philippe V d'Espagne, le Duc de Vendôme défait une armée anglo-autrichienne et redonne confiance à la nation espagnole.



10 décembre 1941 : destruction de la force Z (au large de Singapour). Apprenant l'attaque surprise de Pearl Harbour, la flotte britannique en Malaisie (force Z) appareille pour attaquer les Japonais suspectés de vouloir débarquer à Kuantan (Malaisie). L'amiral Philipps ne dispose d'aucun appui aérien mais estime en accord avec ses officiers qu'il vaut mieux surprendre l'ennemi en plein débarquement plutôt que de l'attendre. La flotte japonaise n'a d’ailleurs pas de porte-avions. Pourtant la tentative de surprise échoue et c'est l'inverse qui se produit : un hydravion et un sous-marin japonais repèrent les deux cuirassés anglais, HMS Walse et Repulse. Alerté, le contre-amiral Matsunaga fait décoller depuis les bases françaises (occupées) en Indochine une cinquantaine de bombardiers qui une fois sur leurs cibles ne disposent que de quelques minutes d'autonomie pour les bombarder. L'amiral Philipps coule avec sa flotte. Avant de sombrer à bord du Prince of Wales, il a tout de même réussi à éviter 17 torpilles... La voie vers Singapour est ouverte pour les Japonais et le Pacifique libre de toutes marines alliées.



La carte des opérations pour la destruction de la force Z


Source JF Plantec

excellente journée !

cordialement SalutJ

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 650
Age : 70
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: Devor de memoire au jour le jour   Jeu 12 Déc 2013 - 12:06

Bonjour a tous:

ceremonie du 7O eme anniversaire de l'arrestation des lyceens martirs a St-Brieuc,le 10 decembre 1943-2013:



ww.letelegramme.fr


amities chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Jeu 12 Déc 2013 - 16:54

Bonjour à tous

11 décembre 1898 : la colonne Marchand quitte Fachoda (actuel Soudan du Sud). Arrivé depuis le 10 juillet 1898 à Fachoda, le commandant Marchand reçoit l'ordre du gouvernement français, le 3 novembre, de céder la place au général Kitchener et à son armée, arrivés le 18 septembre. La colonne Marchand embarque sur des vapeurs en direction de Djibouti, qu'elle n'atteindra qu'en mai.



11 décembre 1942 : publication en France de Pilote de guerre. Paru dans un premier temps aux Etats-Unis le 20 février 1942, sous le titre Flight to Arras, l'ouvrage reste pendant 6 mois la meilleure vente en librairie américaine. Autorisé par Vichy, le livre est interdit quelques mois plus tard par les Allemands. Le capitaine Saint-Exupéry y raconte la Campagne de France vue de son avion de reconnaissance au sein du groupe 2/33.


source JF Plantec

cordialement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Jeu 12 Déc 2013 - 16:56

Bonjour à tous


12 décembre 1677 : bataille de Tabago (actuelle République de Trinité et Tobago). Le vice-amiral d’Estrée reprend Tabago aux Hollandais. Dans l’attaque, l’amiral hollandais Binckes est tué. L’ile devient anglaise en 1797 et le reste jusqu’à son indépendance en 1962.



12 décembre 1793 : bataille du Mans. Pourchassés par les bleus (Républicains), les Vendéens de La Rochejaquelein ont pris le Mans (10/12) où ils se sont réfugiés. Epuisés par la traque, ils se laissent surprendre par les Républicains de Westermann. Le combat vire au massacre et 15000 Vendéens sont tués.



12 décembre 1899 : création des batteries mixtes d’artillerie (Indochine). A l’initiative du général Borgnis Desbordes et du gouverneur de l’Indochine, Paul Doumer, des batteries mixtes sont créées. Composées d’européens et d’Annamites, elles portent de 9 à 14, le nombre de batteries présentes en Indochine.



12 décembre 1953 : évacuation de Lai Chau (Indochine). L'armée française évacue le camp retranché de Lai Chau, laissant celui de Dien Bien Phu poursuivre sa montée en puissance. La plupart des évacuations par la piste Pavie seront détruites par la division VM 316.





source J F Plantec

bonne fin de journée !

cordialement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 13 Déc 2013 - 10:18

bonjour à tous


13 décembre 1739 : combat de Borgo (Corse). Indifférentes au sort de la Corse durant les premières années de rébellion, les grandes puissances européennes s’intéressent de plus en plus à l'île génoise qui pourrait devenir une base navale stratégique. La France, qui a signé en 1737 la convention de Versailles avec Gênes, respecte ses engagements en intervenant en Corse suite à une demande génoise. Cependant, elle est défaite par les insurgés à Borgo. La pacification ne sera réalisée qu'en juillet 1740.



13 décembre 1882 : naissance de l’anthropométrie judiciaire (Paris). Alphonse Bertillon présente pour la première fois à la préfecture de police de Paris, la fiche signalétique et inaugure ainsi les débuts de la police scientifique.



13 décembre 1916 : avalanche dans le Tyrol. Un cantonnement autrichien situé sous le pic Gran Poz dans le mont Marmolada est enseveli sous une avalanche. 300 soldats autrichiens meurent sous la neige. En quelques jours durant ce mois de décembre, le front italo-autrichien aurait perdu près de 10 000 soldats (autrichiens et italiens) du seul fait des avalanches.


13 décembre 1937 : massacre de Nankin (Chine). Les Japonais envahissent la ville de Nankin et commettent l’un des plus grands massacres de la Seconde Guerre mondiale.



13 décembre 1974 : mort d’Henry de Monfreid (Ingrande).



13 décembre 1939 : bataille du Rio de la Plata (Uruguay). Le cuirassé de poche allemand Graf Spee sème la terreur dans l'Atlantique Sud parmi les navires marchands britanniques et décide Churchill à lancer à ses trousses trois croiseurs pour le couler et ainsi maintenir la route commerciale vitale pour la Grande-Bretagne. Le Graf Spee est repéré au large de l'Uruguay et le premier grand combat naval de la Seconde Guerre Mondiale s'engage le 13 décembre, alors qu’en Europe la « drôle de guerre » se poursuit. Rapide et bien armé, il met hors de combat le HMS Exeter et cause de graves dommages au HMS Ajax. Il est cependant lui-même endommagé et doit trouver refuge dans le port de Montevideo. Obligé de quitter l'Uruguay, pays neutre, le Graf Spee n'est plus opérationnel malgré quelques réparations. Son commandant craignant d'être vaincu par la marine anglaise qu'il pense, à tort, rassemblée à l'embouchure du Rio de la Plata, préfère saborder le navire le 17 décembre. Il se suicidera trois jours plus tard.



Le Graf Spee

source JF Plantec

très bonne journée !

cordialement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****


Messages : 4917
Age : 73
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 13 Déc 2013 - 12:09

Bonjour à tous,
Bonjour Christian,

Un " petit " complément concernant Alphonse Bertillon.  jovial 

http://polars.etc.over-blog.com/page-1071393.html

Et,
Amitiés  SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Ven 13 Déc 2013 - 17:44

Bonsoir Jean-Claude

belle avancée que la fiche signalétique pour les récidivistes !

ça fait moins mal que le fer rouge ...!

quoique...

on y perd peut-être en dissuasion muet 

amicalement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 650
Age : 70
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: Devoir de memoire au jour le jour   Dim 15 Déc 2013 - 20:21

bonsoir,

Deces de Peter O TOOLE (Lawrence d'Arabie)film qu'il a tourne

le sujet etait situe en Egypte et en palestine pendant la guerre 1914-1918 au moyen orient par un corp expeditionnaire Aglais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Lun 16 Déc 2013 - 11:14

Bonjour à tous

16 décembre 1793 : assaut final sur Toulon. Au terme d’un siège commencé en septembre et au cours duquel le jeune capitaine Napoléon Bonaparte, imposé par Robespierre, a pu faire preuve de son génie militaire, l’assaut final est donné par les troupes de la Convention contre les insurgés royalistes appuyés par un contingent britannique. Le corps à corps dure toute la nuit et Bonaparte est blessé d'un coup d'esponton à la cuisse par un sergent britannique. Au matin, la position du "Petit Gibraltar" qui commande l’accès à la ville est prise. Durant les 3 jours suivant cet assaut, une sanglante répression est menée à laquelle Bonaparte, devenu entretemps général et appelé au commandement de l’artillerie de l’armée d’Italie, n’assiste pas. Le 4 nivôse de l'An II (24 décembre 1793) la Convention vote un décret disposant que : « Le nom infâme de Toulon est supprimé. Cette commune portera désormais le nom de Port-la-Montagne ».

16 décembre 1838
: bataille de la « blood river » (Afrique du Sud). Les Afrikaners ou Boers en gagnant l'intérieur des terres pour fuir la colonisation britannique devenant pesante sur la côte, doivent faire face à la nation Zoulou. Celle-ci aligne 30 000 guerriers parfaitement entraînés et aguerris qui infligent de lourdes pertes aux Boers pénétrant leurs terres. Lassé par les massacres dont sont victimes les fermiers Boers, Andries Pretorius réunit 500 hommes pour les venger. Le convoi de chars à bœufs (véhicule de combat et de travail du soldat paysan), adopte systématiquement la formation du "laager" pour bivouaquer en sécurité à la nuit tombée. Pretorius choisit de former le cercle défensif dans le méandre de la rivière Ncome pour passer la nuit. Le roi zoulou, Dingan, attaque le campement avec 10 000 hommes en trois vagues successives qui sont toutes repoussées. La combativité des Zoulous ne peut rien contre les fusils afrikaners et la technique défensive adoptée. 3000 Zoulous sont tués contre 2 Afrikaners blessés. La rivière Ncome a été baptisée blood river suite à cette bataille.

16 décembre 1883 : prise de Son Tay (Indochine). Défendue par plus de 2500 pavillons noirs, la citadelle de Son Tay (100 canons) est prise d’assaut par les 6000 hommes de l’amiral Courbet après 3 jours de siège. La citadelle est attaquée via le fleuve par la flottille de Courbet (constituée d’infanterie de marine, de fusiliers marins et de tirailleurs annamites) et bien entendu par la voie terrestre avec les légionnaires, les tirailleurs algériens, annamites et tonkinois sous le commandement du LCL Belin. Les pavillons noirs perdent 900 des leurs contre 82 morts chez les Français.

16 décembre 1944 : début de la contre-offensive allemande des Ardennes. Profitant du mauvais temps pour contre-attaquer là où on ne l’attend pas, Hitler déclenche l’opération Wacht am Rhein qui jusqu’à Noel coute aux alliés 30 000 morts. Le manque de carburant pour les blindés allemands ainsi que la fin des intempéries permettent à Eisenhower de reprendre l’initiative et de sauver les parachutistes de la 101 division parachutiste américaine, retranchés dans Bastogne.



source JF Plantec

cordialement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves ROBIC
Chasseur
Chasseur


Messages : 650
Age : 70
Localisation : Neustadt
Année d'Incorpo. : 65 1/C
Inscrit le : 27/11/2011

MessageSujet: Devoir de memoire au jour le jour   Lun 16 Déc 2013 - 11:39

bonjour,

24 decembre 1984 ,4Oeme anniversaire de la Bataille de Ardennes,le messe de minuit televisee est dite en direct de la Cathedrale de Bastone en Belgique(en presence de l'eveque de cette province)


une cloche est benite et deux combatants Americain et Allemand se donnent une poignee de main en signe de paix.




amities chasseurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mar 17 Déc 2013 - 17:51

Bonjour à tous

17 décembre 546 : prise de Rome par Totila. Le roi ostrogoth Totila prend Rome, après un siège méthodique de plus d'un an.  Venu voir Saint Benoit au mont Cassin, Totila apprend de la bouche du saint qu'il va conquérir Rome et la perdre peu de temps après.

17 décembre 1398 : bataille de Pānīpat (Près de Dehli - Inde). Le Turc Tamerlan écrase le sultan qui contrôle toute l'Inde du Nord, Mohamed Toughklak.

17  décembre 1793 : prise du fort de Leguillette (Toulon). A la faveur des combats franco-français de la Révolution, les anglo-espagnols prennent la rade de Toulon. Nommé chef de l'artillerie républicaine à Toulon, le capitaine Bonaparte décide de prendre d'assaut le fort de Leguillette qui permet de contrôler la rade. L'attaque réussit, forçant les anglais à évacuer.  Bonaparte est légèrement blessé à la jambe durant l'assaut.

17 décembre 1922 :  première traversée du Sahara en automobile. André Citroën voulant tester son nouveau modèle de véhicule chenillé, l’autochenille B2, imagine en liaison avec l’armée de Terre, un raid expérimental et publicitaire démontrant que l’on peut rallier Touggourt (Algérie) à Tombouctou (Mali) en moins de trois semaines. Pari tenu.



La B2. Chacun des 5 véhicules ayant réalisé la traversée du Sahara était baptisé d’un nom. Ici, Scarabée d’or. Merci à D. F de L.


17 décembre 1944 : massacre de Malmédy ou Baugnez (Ardennes). Le 285ème bataillon d'observation d'artillerie de campagne américain, faiblement armé, est pris sous le feu du régiment blindé SS Peiper alors qu'il s'engage sur une route à 4 km au Sud de Malmédy. Les américains ne peuvent résister longtemps face aux blindés allemands et finissent par se rendre au niveau du carrefour Baugnez. Selon toute vraisemblance, les 84 prisonniers sont abattus froidement sur le lieu de leur reddition.  Le témoignage des survivants conduira à un procès en 1946 où 74 condamnations à mort seront prononcées sans être exécutées. Ce crime de guerre a lieu dans le cadre de la contre-offensive allemande des Ardennes dont la pénétration des lignes américaines dépendait avant tout de sa vitesse d’exécution…Mais ce sont  en fait les erreurs tactiques de Peipper qui le ralentiront dans sa tentative de percée vers la Meuse.   L’unité du LCL Peiper était coutumière des crimes de guerre et s’est signalée tristement sur tous les théâtres d’opérations où elle a été engagée (Pologne, France, Russie,…) comme le procès de Dachau le montrera.


source JF Plantec

cordialement SalutJ

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....



Dernière édition par Christian CALET le Mer 18 Déc 2013 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***


Messages : 4008
Age : 65
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Mer 18 Déc 2013 - 18:09

Bonjour à tous !



18 décembre 1676 : le vice-amiral d’escadre d’Estrée reprend Cayenne aux Hollandais (Guyane). Mettant à terre 800 soldats, d’Estrée enlève la garnison sans difficulté. Cayenne redevient établissement français. Il file vers Tabaggo où il lui faudra deux expéditions (en un an) pour reprendre l’ile.



18 décembre 1779 : combat naval de la Martinique (Antilles). La Motte Picquet s’illustre brillamment en sauvant d’une attaque anglaise la plus grande partie d’un convoi marchand qui rallie la Martinique depuis Marseille. Ne disposant momentanément que de 3 navires, La Motte Picquet affronte les 13 navires de l’amiral Hyde Parker et parvient sans trop de dommages pour lui, à leur faire rompre le combat. Impressionné mais chevaleresque, Parker envoi après coup une lettre au Français pour lui témoigner de son admiration.



18 décembre 1856 : Faidherbe bat Ely el Habib (Sénégal). Gouverneur du Sénégal, Faidherbe soumet El Habib qui tentait de susciter la rébellion, en venant l’arrêter personnellement dans le village de N’Guick où il s’était réfugié.



18 décembre 1995 : premier vol du prototype du NH 90. Hélicoptère multi rôles européen. Le NH 90 équipe une dizaine de pays.

source JF Plantec

très bonne soirée !

cordialement SalutJ 

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devoir de mémoire au jour le jour.   Aujourd'hui à 14:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Devoir de mémoire au jour le jour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Devoir de mémoire au jour le jour.
» Devoir de mémoire - Oradour sur Glane
» La Guerre au jour le jour (Tallandier)
» [Walt Disney World Resort] Au jour le jour - le coin des petites infos
» A ne pas manquer la visite *** Marine marchande au jour le jour***

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: DISCUSSIONS GENERALES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: