BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez | 
 

 capitaine Louis Delivré du 5e BCP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 3999
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Dim 8 Oct 2006 - 17:07

lettre du capitaine Louis Delivré du 5e BCP, blessé en avril 15.

"Mercredi. Le 27 Avril 1915
Mardi

Reçu le 29 Avril 1915 Jeudi


Mon cher Papa.

Comme je crois qu’Alice sera partie lorsqu’arrivera cette lettre, je vais vous donner q. q. détails sur ma blessure arrivée le 19 Avril vers 15h. Nous avions quitté notre cantonnement après 4 jours de repos vers 10 h du matin. Après un repas froid nous sommes partis, les capitaines et une trentaine de chasseurs, retrouver le commandant qui devait nous donner des indications sur la relève que nous devions faire le soir. En cours de route nous nous apercevons que les obus allemands tombent un peu partout – sans but précis – nous nous arrêtons – continuons et ainsi de suite. A un moment, nous étions tous arrêtés derrière un petit mur en pierres - moi en tête - lorsqu’un obus éclate un peu derrière nous et fus touché à la jambe droite – je n’ai guere souffert sur le moment. Un autre capitaine Beucler se dit touché au bras. Les obus ne venant plus j’ai essayé de marcher et j’ai été ainsi à côté d’autres camarades qui m’ont fait un premier pansement (2, car j’avais 2 trous).
Un peu plus tard l’autre capitaine revenait pansé, il n’avait qu’une légère éraflure au coude. J’ai continué sur le poste de secours – ou un médecin me fit un pansement plus sérieux – me mit de la teinture d’iode, puis avec 2 camarades d’un autre bataillon nous dinâmes et bûmes une coupe de champagne.
Je descendis ensuite en cacolet [1)) orthographe ?] sur un mulet, pour trouver les médecins du bataillon. Et j’ai passer la nuit avec le médecin sur la paille. Le lendemain matin il me fit un pansement et je suis descendu en voiture à l’hôpital de Moisif [Moosch ?] où j’ai été soigné et revu par le médecin qui m’avait soigné le doigt en Février. J’étais très bien – mais on ne peut rester si près du front et le lendemain je partais à l’hôtel des sources de Bussang en automobile. Le voyage n’a pas été trop pénible, mais le médecin ou plutôt le chirurgien, après m’avoir un peu trifouillé dans les plaies et taper sur le tibia pour voir s’il était cassé, m’avait assez fatigué et j’ai eu pas mal de fièvre.
Cet hôpital qui peut recevoir 180 malades ne les garde pas - aussi q.q. jours après le 24 je quittais sans savoir où j’allais - au dernier moment, comme on me demandait où je désirais aller, j’ai indiqué ici – et comme il y avait de la place on m’a arrêté au passage. J’en ai été bien content car le voyage m’avait beaucoup fatigué – j’avais eu froid avant le départ du train et j’avais pas mal de fièvre en arrivant. Et maintenant je suis bien soigné et dorloté par une sœur et un infirmier (prêtre) et un chirurgien très doux et très capable paraît-il. Je n’ai guère d’appétit depuis ma blessure. Du reste pour ne pas souffrir il faut que ma jambe soit immobile et dans une bonne position – elle est sur un oreiller (placé à hauteur de la jambe), pour remuer, c’est tout un travail lorsque celle-ci doit se déplacer. Les nuits ne sont pas fameuses.
Cependant cette nuit-ci, j’ai bien reposé et dormi en 3 ou 4 fois sans énervement – grâce à un sirop calmant donné par la sœur – je bois de l’eau additionnée de fleurs d’orange pendant la nuit et le jour. Madame Deschaseaux m’a envoyé des oranges et Madame Sabard des nonnettes et ses petits gâteaux. Je partage avec le Ss Lt du 5e qui se trouve dans ma chambre.
Voici la description de ma blessure. Plaie en [2)) illisible] par éclat d’obus à la jambe droite.
Voyez tableau !!!

[Dessin de la jambe avec deux trous : un trou a et un trou b]

Je crois que l’éclat serait rentré par le trou a, a longé le tibia qu’il n’a pu briser (que je suis fort) et il est sorti en b – il faut donc que toute la plaie se guérisse, sans supuration – il y en a un petit peu chaque jour jusqu’à maintenant, puisque la chair repousse. Le médecin m’a dit que ce serait long – mais est-ce 1 mois ou 6 mois ? Haumnel a vu ma jambe hier matin, ce n’est pas lui qui me soigne. Il vient me voir souvent ainsi que Mr Deschaseaux.
Bonnes amitiés à tous. Je t’embrasse bien bien fort.
Louis

Je pense que tu pourras lire assez bien car je suis allongé sur le dos et j’écris sur mon genou. Bons baisers à tous."

Source: de sa petite-fille Catherine.

Daniel Ruis
1)) Pour " cacolet ", c'est bien la bonne orthographe, d'aprés le petit Robert : mot des Pyrénées, sorte de bât composé de deux sièges à dossier et qui sert à transporter des voyageurs, des blessés.
2))Et d'aprés la description de la plaie, je pense que le mot illisible est " séton " ( mais je ne suis ni médecin, ni chirurgien ).

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
Ronan LEVESQUE
Chef de Bataillon
Chef de Bataillon
avatar

Messages : 433
Age : 45
Localisation : Paris
Année d'Incorpo. : 1992
Inscrit le : 24/08/2007

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Lun 5 Oct 2015 - 19:45

Bonsoir Thierry,
Bonsoir à tous,
Je "rebondis" sur cet émouvant post relatif au 5e BCP en vous faisant parvenir cet article tiré du bulletin 168 de la revue Symboles et Traditions, espérant vous donner envie de vous abonner, ou simplement de leur commander des anciens numéros (portant sur les chasseurs bien sûr).
Cordialement,




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan LEVESQUE
Chef de Bataillon
Chef de Bataillon
avatar

Messages : 433
Age : 45
Localisation : Paris
Année d'Incorpo. : 1992
Inscrit le : 24/08/2007

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Lun 5 Oct 2015 - 19:47

La suite :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan LEVESQUE
Chef de Bataillon
Chef de Bataillon
avatar

Messages : 433
Age : 45
Localisation : Paris
Année d'Incorpo. : 1992
Inscrit le : 24/08/2007

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Lun 5 Oct 2015 - 19:48

La fin de cette article :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre TERRASSON
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 1704
Age : 68
Localisation : NEVERS 58
Année d'Incorpo. : 1968
Inscrit le : 07/02/2010

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Mar 6 Oct 2015 - 12:43

Bonjour à tous,

Bonjour Ronan,

Un grand merci pour ce partage et pour le travail réalisé par les intervenants de "Symboles et Traditions".

Votre dernier cliché date du 26 septembre 1945.
Centenaire de Sidi Brahim avec des éléments du 5e et du 8e.
Les photos sont magnifiques.





Un très beau livret que l'on trouve à la BNF (Gallica)


Amicalement
Pierre

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude MAZY
**** Administrateur ****
**** Administrateur ****
avatar

Messages : 5011
Age : 74
Localisation : montigny les metz
Année d'Incorpo. : 1963
Inscrit le : 01/04/2009

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Mar 6 Oct 2015 - 16:17

Bonjour à tous,
Bonjour Ronan, Pierre,

Merci de nous rendre présent à l'esprit ces souvenirs.

Et,
Amitiés SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
" Periculare sed Permanere - Endurer pour Durer "


Dernière édition par Jean-Claude MAZY le Mer 7 Oct 2015 - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronan LEVESQUE
Chef de Bataillon
Chef de Bataillon
avatar

Messages : 433
Age : 45
Localisation : Paris
Année d'Incorpo. : 1992
Inscrit le : 24/08/2007

MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   Mar 6 Oct 2015 - 20:16

Bonsoir à tous,
Et merci à Pierre pour ces superbes photos.
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: capitaine Louis Delivré du 5e BCP   

Revenir en haut Aller en bas
 
capitaine Louis Delivré du 5e BCP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moteur CAPITAINE ( Louis HERLICQ)
» en savoir plus sur une tenue du 12ème BCA
» [Recherche de plans] Remorqueur américain et Capitaine Louis Thomas (construction du remorqueur US Colonel)
» remorqueur Capitaine Louis Thomas au 1/100ème
» "LE COLON" Vous connaissez??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: HISTOIRE DE NOS BATAILLONS :: BATAILLONS DE CHASSEURS :: BATAILLONS ALPINS, A PIED, PORTES :: FICHES, PHOTOS, CPA, BATAILLONS ALPINS, A PIED, PORTES :: 1° au 10° Bataillon de Chasseurs-
Sauter vers: