BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez | 
 

 GENERAL LECOINTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 4001
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: GENERAL LECOINTE   Ven 20 Fév 2009 - 23:07

GENERAL DE CORPS D'ARMEE GERARD LECOINTE
décédé à la Baule le 30 Janvier 2009 dans sa 97ème année




Grand Officier de la Légion D'honneur
Grand Officier de l'Ordre Nationnal du Mérite
Grand Officier de l'Ordre du Mérite de la République Fédérale d'Allemagne
Citoyen d'honneur de Gembloux
...
- De 1963 à 1964, il commande la 4ème Division et les Forces Françaises
d’ORANTE et du SAHARA en ALGERIE. Il est le dernier commandant des
forces Françaises en Algérie, (40000 hommes).
- Ancien commandant en chef des Forces Françaises en Allemagne

Saint Cyr 1930 - 1932 Promotion Joffre

Les honneurs militaires lui ont été rendus à l'issue de la cérémonie religieuse célébrée le 4 février en l'église Notre-Dame de la Baule

La biographie du Général LECOINTE : www.general-lecointe.com

Pour rappel:
Citation :


Historiques du 30° Bataillon de Chasseurs


1964


Le 15 février 1964, une prise d'armes commémore avec un éclat particulier, le dernier anniversaire de la création du 30ème B.C.P, célébré avant sa dissolution, en présence du Général LECOINTE, Commandant la 4ème Division.
Le 30 mai, le Chef de Corps a tenu à ce que le "Jour du Bataillon", le dernier passé en ALGERIE, revête., une solennité particulière.
A 9 heures, une messe nous réunit autour de l'aumônier de la 4ème Division. Am memento des morts, il exalte par des mots très simples le sacrifice de tous ceux qui depuis 1871 sont tombés partout où s'est illustré le Bataillon.
A 12 heures 30, à l'issue du repas de Corps, le Chef de Bataillon De DINECHIN remercie les Officiers et Sous-Officiers des efforts accomplis depuis seize mois pour que le 30ème soit un de nos plus beaux bataillons. Puis il s'adresse au Commandant RIENDOMANT à qui il remet, au nom de tous, une réduction du Fanion. C'est ensuite à chaque Sous-Officier qu'il donne un souvenir du Bataillon. Le Commandant RIENDONNANT, à son tour, prend la parole et offre au Chef de Corps le fanion du 30ème B.C.P. Le clou de cette journée reste sans conteste, la prise d'Armes de nuit, style son et lumière. Arrivée à 21 heures du Général LECOINTE Commandant la 4ème Division, dont la voiture précédée et suivie de gendarmes en grande tenue, s'avance lentement entre une haie de cent porteurs de torche, s'arrête face au Chef de Corps sous le pinceau précis d'un projecteur. Refrain du 24ème-Marche consulaire-Revue-Projecteurs rasants-Feux de bengale. Le Général LECOINTE lit son ordre du jour et termine en souhaitant que le 30ème fasse à nouveau partie de l'Ordre de Bataille Chasseurs et il y travaillera... puis les 150 invités se retrouvent avec les cadres du Corps dans les jardins du Mess des Sous-Officiers où un champagne d'honneur est servi, tandis que l'orchestre, sous la baguette de l'Adjudant Chef MARTRAY se fait entendre une nouvelle fois.
Ce mois de juin, où les activités ont été si nombreuses, variées et partagées entre ARZEW SISSONNE-DONAUESCHINGEN est passé comme l'éclair.
Pendant deux semaines, le quartier SAINT-TROPEZ raisonne des bruits de marteaux et de pinces, les caisses s'entassent, les containers se remplissent à la grande joie du Capitaine TAMAGNY, Major. Plus vite que l'on ne le pensait, arrive le 16 juin, jour où les troupes de la 4ème Division quittent ARZEW pour se rendre au Camp de toile de MERS EL KEBIR en vue de leur embarquement.
Le 16 juin, bien des cœurs sont serrés lorsque le Chef de Corps, après avoir passé l'inspection du Bataillon en tenue de départ, adresse son dernier ordre du jour.
Lentement, les couleurs descendent du mât ; le dernier acte est accompli.. Les regards sont tristes.
A 9 heures, les colonnes s'ébranlent vers ORAN une à une, le Chef de Corps face à la porte les regarde passer, puis le dernier s'en va.
Le Lieutenant DE THOISY, la Fanfare resteront au P.C. du Général et rejoindront le lendemain par mer.
Camp de toile, trois jours de chaleur où le Bataillon embarque son matériel, et le 19 c'est le départ avec le 2ème régiment de Chasseurs d'Afrique à bord de l’El-Djezair.
A 9 heures 30, la fanfare du 30ème B.C.P. et celle du 2ème R.C.A0 accueillent le Général LECOINTE, qui, après avoir passé en revue avec le Général BARLIER les troupes de MERS-EL-KEBIR, monte lentement la coupée de l'El-Djezair…MARSEILLE... le bateau s'éloigne lentement du quai, franchit la passe, tandis qu'au loin s'estompent ORAN, Notre-Dame de SANTA-CRUZ, l'ALGÉRIE.


RETOUR EN ALLEMAGNE ET DISSOLUTION


20 juin, à 14 heures, les côtes sont en vue : MARSEILLE, Notre-Dame de la Garde, la FRANCE.
Le Général LECOINTE a fait ranger les Chasseurs du 30ème B.C.P. et le 2ème R.C.A., la bande "Bonne chance et merci". C'est au garde à vous fanfares sonnantes, l'entrée dans le port de MARSEILLE. Les anciens sont là avec leurs fanions, ce geste qui va droit au cœur, le Général descend : SIDI-BRAHIM et MARSEILLAISE ce sont les adieux à l'Étendard et au Fanion.
Débarquement, les Officiers s'affairent et, tandis que le Commandant RIENDONNANT s'embarque avec le gros du Bataillon pour DONAUESCHINGEN, le Chef de Corps, la C.C.A.S. et les Services partent pour SISSONNE.
Et tandis qu'à SISSONNE le Major et le Lieutenant LIGOURE déclouent des caisses et rendent le matériel, à DONAU, tous préparent l'ultime revue du 30 juin, où pour la dernière fois, les honneurs sont rendus au Fanion.
Le 30 juin, à 21 heures 30, le Général CRAPLET Commandant la 3ème Division arrive, la Fanfare sonne les refrains du 11ème et du 15ème B.C.A., puis c'est le refrain du 30ème et la Sidi-Brahim... Lentement, il passe en revue le Bataillon tandis que l'adjudant-Chef MARTRAY fait sonner les échos de la Rochotte. Les projecteurs rasant éclairent les tenues bleues, Bataillon frère, le 19ème est là, avec une Compagnie. Le Général exprime sa foi de voir un jour le 30ème renaître et c'est le défilé devant les autorités et le Fanion... 22 heures 30, le 3ème R.T.M. à son tour fait ses adieux à son drapeau et à 0 heure 30, le 110ème R.I.M., formé des 4ème R.T.M. et 30ème B.C.P., reçoit son drapeau.
Le Général CRAPLET, par un geste touchant, a tenu à ce que le Chef Corps passe en revue à ses côtés le nouveau Régiment dont le 30ème forme un bon tiers. Dans la journée, le Général LECOINTE avait, par une lettre, fait savoir combien il regrettait de ne pas avoir été là.
DONAU, le 1er juillet... le 30ème n'est plus, mais il demeure dans les cœurs... et qui sait ? Peut-être qu'un jour il sera présent "En pointe toujours".

J'ai aujourd'hui une grande pensée pour Jacqueline, sa fille que j'avais eu par courriel, ainsi qu'à sa famille. Recevez toute ma sympathie.

Au revoir Mon Général bonne route à vous SalutN d'un chasseur.

Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
 
GENERAL LECOINTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GENERAL LECOINTE
» CEREMONIE GENERAL BATAILLE, COL DU BONHOMME, les photos
» NEW HEAD SCULPT-GENERAL CUSTER !!!!!!!!!!!!
» Décés d'un general, souvent alpin et grand resistant
» SIDESHOW GENERAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: IN MEMORIAM-
Sauter vers: