BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez | 
 

 Capitaine BARBARIN LEON 17°BCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 4001
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: Capitaine BARBARIN LEON 17°BCA   Ven 31 Oct 2008 - 0:22

BARBARIN LEON, né le 13 juillet 1887, à Veyre-Monton (P.-de-D.).
Capitaine au 17e Bataillon de Chasseurs Alpins.
Chevalier de la Légion d'Honneur. Décoré de la Croix de Guerre et de la Croix Militaire Anglaise. Dix citations.




- ORDRE DE L'ARMEE. — Officier qui a fait preuve, en maintes circonstances, au cours de la campagne, des plus belles qualités militaires : courage, sang-froid, esprit du devoir.
Dans une récente action, a brillamment enlevé sa Compagnie à l’assaut des positions allemandes et l'a portée d'un seul bond, dans un ordre parfait, à son objectif.


- ORDRE DE L'ARMEE. — Officier très brave et courageux, modèle d'énergie. Le 2 juillet 1918, est parti en avant de sa ligne, accompagné d'un chasseur d'élite, pour reconnaître l'emplacement d'un poste ennemi qui gênait ses travailleurs. L'ayant découvert, a fait preuve d'un esprit de décision remarquable et d'une très grande habileté en organisant sur-le-champ et en dirigeant lui-même un coup de main qui, rondement mené, a permis de capturer en plein jour onze prisonniers et deux mitrailleuses.


- ORDRE DE L'ARMEE. — Capitaine commandant une Compagnie d'élite, d'une volonté, d'une ténacité exemplaires, d'une bravoure au-dessus de tout éloge. Le 31 août 1918, tous ses Chefs de Section ayant été tués à cinquante mètres de la ligne de départ, a entraîné tout seul son unité, la portant d'un seul élan, malgré les lourdes pertes subies par un feu de mitrailleuses extrêmement violent, à trois kilomètres plus avant, capturant plus de cinquante prisonniers, deux canons, quatre minen et quarante mitrailleuses environ. Du 6 au 9 septembre, à la suite d'opérations conduites avec habileté et ténacité, a progressé au delà de la voie ferrée de Vauxaillon jusqu'aux lisières Est de la ferme Moisy.


- ORDRE DE L'ARMEE. — Commandant de Compagnie de tout premier ordre. Les 4 et 5 novembre 1918, après avoir intelligemment préparé la mise en place du Bataillon, a conduit sa Compagnie à l'assaut des redoutables positions du canal de la Sambre avec la plus grande bravoure, a progressé de plusieurs kilomètres, faisant de nombreux prisonniers et capturant un important matériel.


- ORDRE DE LA DIVISION. — Deuxième Compagnie du 17e Bataillon de Chasseurs Alpins, commandée par le Lieutenant Barbarin : Appelée, le 22 juin 1917, à renforcer les éléments d'un Bataillon qui venait de subir les attaques réitérées de l'ennemi, a fait preuve, malgré les pertes subies, d'un moral digne d'éloges ; par son énergie et son allant, a largement contribué à la reprise totale du terrain momentanément conquis par l'adversaire.


- ORDRE DE LA DIVISION. — La deuxième Compagnie du 17e Ba­taillon de Chasseurs Alpins, commandée par le Capitaine Barbarin : Ayant reçu la mission de garder, au bois Sénécat, un point particu­lièrement délicat du champ de Bataille de la Somme, du 29 juin au Ier juillet 1918, de sa propre initiative et par ses seuls moyens, a su réaliser une avance sérieuse de nos lignes. Profitant ensuite d'un manque de surveillance de la part de l'ennemi, a fait preuve d'un mordant remarquable et, une fois de plus, d'une magnifique initiative, en lui enlevant en plein jour trois postes, tuant une vingtaine d'Allemands et capturant onze prisonniers et deux mitrailleuses.


- ORDRE DE LA DIVISION. — Le huitième Groupe de Chasseurs comprenant ... 17e Bataillon de Chasseurs Alpins ... Capitaine Barbarin : S'est affirmé, une fois de plus, troupe de choc incomparable par son esprit offensif, sa souplesse manœuvrière, son inlassable ténacité, son esprit de sacrifice illimité. Engagé, le 29 août 1918, sur une partie du front particulièrement résistante, a entamé les lignes ennemies dès le premier choc, a poursuivi ensuite ses succès par un effort ininterrompu de jour et de nuit, soutenu pendant douze journées, réalisant une avance de plus de dix kilomètres à travers une succession d'organisations puissantes
énergiquement défendues.


- ORDRE DE LA DIVISION. — Héritant d'une situation de fin de combat, sur un terrain dépourvu d'organisations défensives, a fourni un effort exceptionnel durant un mois de dur secteur, a culbuté l'ennemi en lui enlevant des observatoires d'une importance capitale.
Grâce à un labeur inlassable, malgré les fatigues résultant d'une très sérieuse épidémie et en dépit de violents bombardements par obus toxiques, a organisé le terrain conquis et en a fait à la fois un centre de résistance de premier ordre et un tremplin offensif parfaitement outillé.
Par une lutte d'usure de tous les instants, a pris et conservé l'as­cendant sur le Boche, supprimant en lui toute velléité de réaction et lui infligeant des pertes telles que ce dernier a dû être relevé à trois reprises. Magnifique faisceau d'énergie, de vaillance et de dévouement.


- ORDRE DU COMMANDEMENT DES CHASSEURS DE LA DIVISION. — Pendant une année d'opérations décisives et ininterrompues du bois Sénécat au Canal de la Sambre, par Moreuil et Vauxaillon, s'est montré, en toutes circonstances, le Premier Chasseur de sa Compagnie.


- ORDRE DU REGIMENT. — Le 26 septembre, comme Sous-Lieute­nant, a contribué, par sa bravoure personnelle, son énergie et son allant, au succès de la progression brillante de sa Compagnie ; son Capitaine ayant été grièvement blessé à l'attaque de la quatrième ligne allemande, a pris le commandement de sa Compagnie et a con­tinué la conquête du terrain avec ténacité et à-propos.


-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
 
Capitaine BARBARIN LEON 17°BCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: Hommage à nos Chasseurs :: Citations individuelles-
Sauter vers: