BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez
 

 1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
Thierry GUYON

Messages : 4004
Age : 51
Localisation : Grenoble (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE Empty
MessageSujet: 1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE   1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE EmptyMer 23 Jan 2008 - 12:47

SIXIÈME CHAPITRE

30ème BATAILLON PORTÉ

1945

Revenu à LORREZ-LE-BOCAGE le 23 Mai 1945, le Bataillon se prépare à sa nouvelle mission, celle du combat en liaison avec les chars, car il rentre dans la composition de la 3ème Division Blindée. Le 30ème perçoit ses premiers véhicules de combat ; des BRENN-CARRIER, remplacés peu après par des HALF TRAK. En un an tout le matériel sera perçu, les conducteurs formés, les cadres et chasseurs entraînés.
Mais l'esprit chasseur à pied demeure. Le Général KOENIG présente le 30ème B.C.P. à l'Ancien Drapeau des Chasseurs aux Invalides, le 17 juin 1945 et le Colonel JOLY, ancien Chef de Corps remet au Bataillon rassemblé le 31 Août à SULLY-sur-LOIRE sur le lieu des derniers combats de 1940 le nouveau Fanion du 30ème.
Peu avant, le 5 Juillet à RUEIL, le Bataillon avait été rendre les derniers honneurs aux obsèques du Lieutenant DE POIX mort pour la France des souffrances endurées pendant sa déportation.
Au mois d’août, le bataillon quitte LORREZ LE BOCAGE pour s’établir en cantonnement à SAINT BENOÎT SUR LOIRE.
Le 30ème commandé depuis le 24 Juillet 1945 par le Commandant DOR et associé au I3ème Régiment de Dragons pour former le Groupement tactique n° 2 (Colonel RENAUDEAU D'ARC) est envoyé en Allemagne le 14 Septembre 1945.

EN OCCUPATION EN ALLEMAGNE

Le Bataillon cantonne tout d'abord dans la région du camp de Baumholder, puis après y avoir fêté la SIDI BRAHIM le 25 Septembre avec le 8ème et le 16ème, il part en manœuvrant en direction de la basse Moselle où il s'établit le 6 octobre 1945 à COCHEM, la compagnie ROGEZ détachée à KAISERSESCH. Dans ce site pittoresque, le Bataillon mènera une vie active, sera inspecté par le Général U.S. PATTON puis par le Général NOIRET le nouveau commandant de la 3ème Division Blindée.
Une importante délégation du 30ème va à BREGENZ en Autriche le 29 octobre 1945 pour recevoir du 11ème B.C.A. le Drapeau des Chasseurs dont le Bataillon assure la garde jusqu'au 24 janvier 1946. Le Drapeau sera alors confié au 2ème B.C.P. stationné à UEBERLINGEN. Le 7 février, l'anniversaire du franchissement du Rhin par la Première Armée Française est célébrée à SPIRE en présence du Général DE LATTRE DE TASSIGNY. Le 30ème est présent à la cérémonie et, pour répondre à une promesse faite en août 1942 par les éclaireurs du 30ème au sommet du PUY DE DÔME, le Fanion du Bataillon est baptisé dans les eaux du RHIN.

LIMOGES

1946

La 3ème Division Blindée est dissoute le 15 Avril 1946. Le Bataillon rejoint LIMOGES où, le 27 Avril, il s'installe au quartier MARCEAU. Il fait partie du Groupement Blindé n° 1 de la 1ère Division Blindée. Pendant cinq ans le Bataillon va perfectionner son entraînement, briller dans les compétitions, participer aux fêtes locales, faire admirer, aimer les chasseurs.
Mais nombreux sont ceux qui vont reprendre le combat en Indochine après le Lieutenant Jean BIRÉ, le premier volontaire du Bataillon parti en avril 1947. Jusqu'en 1954 le Bataillon perdra incessamment des officiers, des sous-officiers, des chasseurs appelés ou volontaires pour servir en Extrême-Orient. Ils y affirmeront dans des conditions très dures leur bravoure et leur endurance et nombreux aussi seront ceux qui donneront leur vie.
L'instruction menée activement en garnison est souvent complétée par des séjours au camp de MAGNAC-LAVAL, au camp de SOUGE dans la Gironde et au camp de LA BRACONNE (où le 2 septembre 1947 un accident de tir cause la mort d'un chasseur).

1948

En Janvier 1948 les manœuvres ont lieu dans la région de MONTBRON et au mois d'août au camp de LA COURTINE avec l'École Spéciale Militaire Interarmes.

Le Bataillon retourne à LA COURTINE en août 1951, sa D.C.A. s'entraîne à BISCAROSSE et c'est à LIBOURNE qu'ont lieu les manœuvres du mois de Septembre 1951.
Les équipes de tir du 30ème sont classées les premières de la 4ème Région en mai 1951 et l'équipe sportive déjà première du G.B. 1 en 1947 est sélectionnée en août 1951 pour le championnat militaire de France en pentathlon.
Le Bataillon fier de ses traditions alpines conservait le béret, l'autorisation officielle en est accordée par le Ministre; le 23 juin 1948. L'allure du Bataillon a été remarquée au cours de nombreux défilés ou inspections.
Le 15 décembre 1946 à METZ pour les fêtes du second anniversaire de la libération de la ville, aux congrès annuels des chasseurs à NANCY en mai 1947 sous la présidence du Général KOENIG, à LINDAU en mai 1948, à RENNES en juin 1949.
Chaque année, le 10 juin, le Bataillon se rend à la cité martyre d'ORADOUR SUR GLANE. Il y défile devant le Président de la République VINCENT AURIOL en 1947. Le 1er août 1948 le fanion et une délégation du Bataillon sont présents à l'inauguration du monument du Clairon ROLLAND élevé à LACALU dans l'AVEYRON.
En mars 1949, le Général CURNIER, inspecteur de l'Infanterie adresse ses félicitations au 30ème pour les démonstrations de tir et les exercices présentés.
Le 14 juillet 1951 c'est à BORDEAUX que défile brillamment le Bataillon, après ses manœuvres en Gironde.
Le Commandement fait appel au 30ème en de nombreuses occasions parmi lesquelles on peut citer les grèves de 1948. Le Bataillon fut transporté à EVREUX puis dans le Nord à BETHUNE et BRUAY en ARTOIS. La fanfare y donna des concerts, le Bataillon y fait voir sa belle allure et l'ordre fut assuré sans autres interventions. En juin 1949, ce fut contre le feu, lors des grands incendies de la forêt des LANDES. Dans la même lutte, le 33ème Régiment d'artillerie perdit 25 canonniers mais le 30ème n'eut heureusement aucune perte.
Les Chefs de Corps qui se sont succédés au Commandement du Bataillon à LIMOGES ont été, après le Commandant DOR, le Lieutenant-Colonel BEAUREPERE du 5 juin 1946 au 21 mai 1947 puis le Chef de Bataillon PUTZ jusqu'au 25 Octobre 1948, le Lieutenant-Colonel PETIT jusqu'au 27 septembre 1951, enfin le Lieutenant-Colonel DUDOGNON.
Des relations très cordiales étaient établies avec les habitants partout où séjournait le Bataillon ; notamment avec les amicales d'Anciens Chasseurs ; la SIDI BRAHIM du Limousin, celle du Poitou et celle du Périgord.

SAARBURG

1951

Mais, en fin d'année 1951, le Bataillon doit quitter la région afin de monter en première ligne parmi les formations chargées de veiller à la défense de l'Europe occidentale.
Le 30ème fait ses adieux à LIMOGES le 24 Septembre 1951 et s'embarque pour l'Allemagne.
Tout le 30ème est regroupé à SAARBURG dans l'arrondissement de TREVES le 17 décembre 1951. Il fait alors partie du Groupement Blindé n°1 de la Première Division Blindée.
L'entraînement reprend : exercices d'alerte et mobilisation, franchissement de rivières, exercices combinés aux camps de BAUMHOLDER et de MUNSINGEN (jura Souabe) où, en avril-mai 1953 est mené l'entraînement en liaison avec les nouveaux chars PATTON. En septembre 1953, le 30ème avec de nombreuses unités, prend part aux manœuvres interalliées (MONTE CARLO) dans la région de GIESSEN. Le Bataillon est confirmé dans sa spécialisation de combat avec chars. Il est félicité en janvier 1955 par le Général CARPENTIER, Inspecteur Général de l'Infanterie. Il l'est également pour l'entretien de ses matériels, par les commissions américaines du Plan d'Aide Militaire.
La réputation sportive du Bataillon reste des meilleures. En mai 1953, son équipe de pentathlon est classée première de la région de TREVES, en janvier 1954, son équipe de cross et son équipe de tir sont sélectionnées pour les championnats du Corps d'Armée.
Parmi les grandes manifestations : les défilés à COBLENCE du 24 janvier 1952 devant le Général JUIN commandant les Forces Alliées Centre Europe et le 29 avril de la même année devant le Général EISENHOWER quittant le commandement en Chef des Forces Alliées.
Le DRAPEAU des CHASSEURS qui était venu de RASTADT à SARRBURG le 4 octobre 1953 pour la fête de SIDI-BRAHIM va être confié le 6 juin 1954 au 30ème lors du congrès des Chasseurs à METZ et c'est le Lieutenant-Colonel CHARLET commandant le Bataillon depuis le 15 juin 1952 qui le reçoit.

1954

Le 15 juin 1954, il le confie en même temps que le commandement de son beau Bataillon à son successeur le Lieutenant-Colonel ALBERT au cours d'une brillante cérémonie à SAARBURG en présence de tout le Groupement Blindé n° 7.
La fanfare part le lendemain à PARIS pour y participer aux Nuits de l'Armée et tout le Bataillon, défilant derrière le DRAPEAU des CHASSEURS sur les CHAMPS ELYSEES, est acclamé le 14 juillet 1954.
A VINCENNES, le 26 septembre, une délégation du Bataillon accompagne les fanions du 30 et du 26 pour les cérémonies du centenaire de la création de 11 bataillons.
En novembre, le Bataillon effectue une période d'entraînement au Camp de MUNSINGEN.

1955

Le 29 Mai 1955, à BORDEAUX, le Général HUMBERT remet au 1er B.C.P. le Drapeau des Chasseurs, détenu depuis un an par le 30ème B.C.P.
Le 15 novembre 1955, le 28ème B.C.A. est reconstitué à partir du 30ème B.C.P. 7 Officiers, 40 Sous-Officiers, 200 gradés et Chasseurs du Bataillon constitueront le noyau du nouveau 28ème B.C.A., aux ordres du Chef de Bataillon CELTON. Le 28ème B.C.A. s'embarque pour l'ALGÉRIE.

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 

1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE FNAC
1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE Ban30.2
Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleujonquille.fr
 
1945 - 1955 - SIXIÈME CHAPITRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine 5: Livre 1er, chapitre 8 et livre 2e, chapitre 1
» Bleach - Chapitre 413
» Bleach - Chapitre 404
» Chapitre 518
» Chapitre 338 MQ FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: HISTOIRE DE NOS BATAILLONS :: BATAILLONS DE CHASSEURS :: BATAILLONS ALPINS, A PIED, PORTES :: Historiques, JMO, Ordres du Jour, Témoignages et Courriers :: Historiques du 30° Bataillon de Chasseurs-
Sauter vers: