BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez
 

 Général Mariano GOYBET

Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
Thierry GUYON

Messages : 4004
Age : 51
Localisation : Grenoble (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET EmptyDim 2 Déc 2007 - 12:00

Bonjour à tous


Général Mariano GOYBET Genera10

LES CHEFS DE CORPS du 30e B.C.A.
1907 – 1914 Lieutenant-Colonel GOYBET



- En décembre 1906, le Lieutenant-Colonel BERTIN, nommé Colonel, est remplacé par le Commandant GOYBET qui prendra son commandement en janvier prochain.

COMBAT DE GUNSBACH.
Le 19 août 1914, ordre d'attaquer par la rive Nord de la Fecht pour faciliter le débouché d'autres corps qui agissent par la vallée Wasserburg, Sultzbach.
Les compagnies MANICACCI et BANELLE sont en avant-garde. Sous la fusillade, sous de nombreux gros obus, elles progressent lentement dans un terrain extrêmement difficile, pentes escarpées coupées de hauts talus, fourrés très épais de genêts et de broussailles.
La compagnie MANICACCI est bientôt prise à partie par un bataillon ennemi ; elle se cramponne sans faiblir, tient pendant plusieurs heures au prix de pertes sensibles ; le lieutenant GONNET est tué ; un deuxième bataillon débuche sur elle quand la compagnie DE FABRY vient la soutenir.
La compagnie BENELLE, soutenue par la compagnie TOUCHON, a aussi son dur combat ; mais elle progresse, se faufile dans les épais fourrés, arrive près d'une batterie de 150 ; elle extermine le soutien de la batterie et une partie de son personnel.
Vers 15 heures, un troisième bataillon ennemi sort de Gunsbach, se glisse le long de la voie ferrée, commence un mouvement tournant très dangereux pour nous ; la section de mitrailleuses et la batterie LE MASSON viennent de trouver de bons emplacements, elles le prennent à partie, lui causent rapidement de dures pertes, le font refluer en désordre.
Ce reflux amène le recul de toute la ligne ennemie ; la poursuite commence, énergique, gênée par les hautes vignes et leurs fils de fer. C'est presque le corps à corps par instants ; l'adjudant LAGRANGE abat d'un coup de revolver un Allemand qui vient de le blesser deux fois.
Le bataillon est à 20 heures à Wihr-au-Val, au débouché de la vallée de Sultzbach ; sa mission est bien remplie ; il a mis en déroute le 121ème régiment wurtembourgeois en entier, des fractions des 123 et 124ème régiments, et avancé de plus de 6 kilomètres.
Il reçoit le lendemain les félicitations suivantes : " Le général commandant le détachement s'empresse d'adresser toutes ses félicitations au lieutenant-colonel GOYBET, commandant le 30ème groupe de chasseurs, et à ses braves troupes pour leur succès d'hier contre un ennemi très supérieur en nombre."
Vigoureusement talonné de toutes parts, l'ennemi continue à céder ; le bataillon est le 20 à Waldbach, le 21 à Türckheim.

MANDRAY
Il se rassemble dans la soirée du 27 aout 1914 ; d'importantes troupes allemandes refoulent le 14ème corps dans la vallée se la Meurthe, le bataillon va inquiéter leurs arrières.
Sous bois, par le Chipal, on marche sur Mandray, on se relie au 13ème bataillon.
Avec une compagnie du 13ème la compagnie TOUCHON et les éclaireurs du lieutenant BERGE s'emparent du convoi d'une division bavaroise : 230 prisonniers, chevaux, voitures, et même les bagages du général nous restent.
Le lieutenant-colonel GOYBET, commande le-30ème depuis 8 ans, va prendre le commandement du 152ème d’infanterie. Le capitaine BOUQUET le remplace.
Le lieutenant-colonel BRISSAUD-DESMAILLET prendra le 10 septembre le commandement du groupe des bataillons de Chasseurs, formé par les 13ème, 22ème, 26ème et 30ème bataillons.

======================================================================================================


FELICITATIONS ET CITATIONS OBTENUES PAR LE 30ème BATAILLON

20 AOUT 1914


"Le général commandant le détachement s'empresse d'adresser toutes ses félicitations au lieutenant-colonel GOYBET, commandant le 30ème bataillon de Chasseurs et à ses si braves troupes pour leur succès d'hier contre un ennemi très supérieur en nombre".

ORDRE GENERAL N° 14

6 OCTOBRE 1914


"Le général commandant le groupement des Vosges adresse ses félicitations..
"Il témoigne spécialement sa satisfaction aux détachements des.
30ème bataillon de Chasseurs alpins... qui ont rivalisé d'entrain dans l'attaque des retranchements ennemis".


======================================================================================================

Citation
Comme Cdt du 30e B.C.A.
Ordre de la 1ère Armée n°44 du 17 septembre 1914

Citation à l'ordre de l'armée


Le général commandant la 1re Armée cite à l'ordre de l'Armée :

"Le lieutenant-colonel Goybet, commandant le 30e groupe alpin a montré au feu les plus grandes qualités militaires. Ayant perdu son fils mort au champ d'honneur sous ses ordres le 19 août, a donné à tous le plus bel exemple de dévouement patriotique et de force d'âme en continuant à remplir tous ses devoirs de chef dans des circonstances difficiles, avec le même sang froid et la même lucidité d'esprit ."

Le général commandant la 1re Armée

Signé : Dubail


Mariano Goybet commanda le 30e avant de prendre le commandement du 152e R.I. A ne pas confondre avec son frère Victor Goybet, chef d'état-major de la 66e D.I. en août 1914.


Parcours complet:
GOYBET, Mariano Francisco Julio
Naissance : 17 août 1861 à Saragosse,,,,Espagne
Décès : 29 octobre 1943 à Yenne,73,,,
Occupation : général de division, commandeur de la légion d'honneur, Cx de guerre

25/12/11 Lieutenant-Colonel puis Colonel puis
20/12/17 Général de brigade puis
30/06/23 Général de division Mariano-François-Jules Goybet (1861-1943) (+ 2 GM): Chevalier puis Officier puis Commandeur puis Grand Officier (25/12/35),
chef du 152 régiment, puis
chef de la 81 brigade (II), puis
chef de la subdivision de Mende et de la subdivision de Rodez (II), puis
chef de la 79 brigade (V), puis
chef de la 157 division (VII). [Après la guerre: la brigade de tirailleurs de l'armée du Levant puis 29/03/20 devient 3 division du Levant (-18/08/20), 21 en réserve.]

81 brigade d'infanterie: général Désiré Bataille, colonel Mariano Goybet.

Subdivision de région de Mende (16 région): colonel Jules Salle, colonel Mariano Goybet.

157 division d'infanterie général Mariano Goybet (30/05/18-).

20/12/17 Général de brigade puis 30/06/23 Général de division Mariano-François-Jules Goybet (1861-1943) (1 GM): Grand Officier (25/12/35). 43 il meurt.

30 juin 1923 GOYBET (Mariano-François-Jules) (1861-1943): Grand Officier (25/12/35). 20/12/17 général de brigade.

Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 

Général Mariano GOYBET FNAC
Général Mariano GOYBET Ban30.2
Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT


Dernière édition par le Dim 2 Déc 2007 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleujonquille.fr
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
Thierry GUYON

Messages : 4004
Age : 51
Localisation : Grenoble (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Re: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET EmptyDim 2 Déc 2007 - 12:11

Bonjour à tous

Une autre photo du Général, avec le parcours de ça carrière (cliquer sur la photo)


Général Mariano GOYBET Gnralm10



Décorations principales

* Grand Officier de la Légion d'honneur
* Croix de guerre 1914-1918 (4 citations à l’ordre de l’armée)
* Croix de guerre des TOE (1 citation à l’ordre de l’armée)
* Chevalier de l'Ordre du Nichan el-Anouar
* Médaille commémorative de la guerre 1914-1918
* Médaille commémorative de la Syrie-Sicile
* Insigne des blessés militaires
* Médaille de la Victoire
* Distinguished Service Medal (USA)
* Commandeur de l'Aigle blanc de Serbie avec glaives (Yougoslavie)
* Compagnon de l'ordre du Bain
* Chevalier de la couronne d'Italie
* Officier du Sauveur de Grèce
* Chevalier de St Olaf de Norvège
* Chevalier du mérite militaire espagnol
* Médaille interalliée

Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 

Général Mariano GOYBET FNAC
Général Mariano GOYBET Ban30.2
Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleujonquille.fr
Patrick BEDIEZ
Adjudant-Chef
Adjudant-Chef
Patrick BEDIEZ

Messages : 343
Localisation : Palavas les flots
Année d'Incorpo. : au 13°BCA en 1973
Inscrit le : 29/06/2007

Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Re: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET EmptyJeu 31 Jan 2008 - 18:58

Bonsoir à tous,
Le général Mariano GOYBET qui est un lointain cousin résidait à Yenne en Savoie à la fin de sa vie. Pays d'origine de sa famille.
Sachez que les décorations qu'il porte sur la dernière photo postée ont été dérobé dans sa maison (dixit son petit fils Claude décédé il y a un ou deux ans).Sans doute font elles la joie d'un collectionneur ou ont-elles été revendues et dispersées ?
triste Cor dialement
Revenir en haut Aller en bas
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
Thierry GUYON

Messages : 4004
Age : 51
Localisation : Grenoble (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Re: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET EmptyJeu 31 Jan 2008 - 19:30

Bonsoir Patrick

J'ai lu sur un autre site que vous fesiez parti de la famille et lu ce vole.

Que ce sois un collectionneur ou pas je trouve cela purment scandaleux colere pasbon

il aurait mieux valu que le général Mariano GOYBET les emportes avec lui... SalutN

Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 

Général Mariano GOYBET FNAC
Général Mariano GOYBET Ban30.2
Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleujonquille.fr
Christian CALET
*** Administrateur ***
*** Administrateur ***
Christian CALET

Messages : 4208
Age : 68
Localisation : I.D.F
Année d'Incorpo. : 70/10
Inscrit le : 04/03/2006

Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Re: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET EmptyJeu 31 Jan 2008 - 21:25

Bonsoir Patrick
Bonsoir Thierry

merci pour cet Historique concernant le Général Goybet
concernant le triste épilogue, je suis convaincu que bien mal acquis ne profite jamais
heureusement
cordialement SalutS

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
Général Mariano GOYBET FNAC Général Mariano GOYBET Luneville Général Mariano GOYBET MedOff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Général Goybet   Général Mariano GOYBET EmptyJeu 31 Jan 2008 - 22:37

Quelle honte sans commentaire
colere
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Général Mariano GOYBET Empty
MessageSujet: Re: Général Mariano GOYBET   Général Mariano GOYBET Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Général Mariano GOYBET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transportes Mariano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: Hommage à nos Chasseurs-
Sauter vers: