BATAILLONS DE CHASSEURS

Et des anciens DIABLES BLEUS du 30°BCA, 30°BCP, 30°GC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  

- Désormais, l'insigne de notre forum, est disponible à la vente sur le site de la Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs (FNAC) bleujonquille.fr -

Partagez | 
 

 Le Commandant LATRABE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry GUYON
*** Fondateur ***
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 4001
Age : 49
Localisation : L'Isle-d'Abeau (38)
Année d'Incorpo. : 88 à 90
Inscrit le : 21/01/2006

MessageSujet: Le Commandant LATRABE   Jeu 15 Nov 2007 - 16:13

LE COMMANDANT LATRABE




Dans l'attente d'un complement dans son parcours, voici ce que nous savons:

- Capitaine LATRABE du 14° BCA. Il prend ses fonctions d’adjoint au commandement, en Aout 1914.
- Capitaine LATRABE, venu du 121° BCP, remplace le Commandant JULLIARD tombé au champ d'honneur le 12 Oct 1915
- Commandant LATRABE, Chef de bataillon du 30° BCA de 1915 à 1922.
- Le 23 mars 1922, le Commandant LATRABE, qui commande le Bataillon depuis 1915, est nommé Lieutenant-Colonel. Il part le 26 avril et est remplacé par le Commandant de TESSIERES qui prend le commandement le 6 mai.

Citation :
ORDRE DU 20ème CORPS D ARMEE N° 252, DU 15 SEPTEMBRE 1916
Le 30ème bataillon de Chasseurs alpins :
Après avoir, du 12 au 20 juillet 1916, organisé, sous le feu de l'artillerie, une base d'attaque modèle, s'est porté sous les ordres de son valeureux chef, le commandant LATRABE, et malgré un feu terrible de mitrailleuses, à l'assaut de quatre lignes de tranchées successives défendues par des forces supérieures, s'en est emparé aux prix de pertes sensibles, les a retournées et organisées, en quatre heures, en une nouvelle base d'attaque, qui a été encore perfectionnée malgré un violent feu d'artillerie, du 20 au 25 juillet. A pris neuf mitrailleuses, deux lance-bombes, des approvisionnements considérables en cartouches et matériel divers et a fait plus de 200 prisonniers.

Citation :
ORDRE DU G. Q. G. N° 5609 "D", DU 17 SEPTEMBRE 1917
Le 30ème bataillon de Chasseurs alpins :
Bataillon d'élite déjà cité à l'ordre de l'armée. Sous les ordres du commandant LATRABE, a fait preuve, au cours des opérations de juillet, août, septembre et octobre 1916 sur la Somme, d'un esprit offensif qui ne s'est jamais démenti, marquant par une avance chacun de ses combats et capturant près de 600 prisonniers, 10 mitrailleuses et un important matériel.
Signé : PETAIN

Citation :
ORDRE DE LA VIlème ARMEE N° 627 DU 4 SEPTEMBRE 1918
Le 6ème groupe de Chasseurs : 115ème, 30ème et 70ème bataillons de Chasseurs :
Sous l'impulsion énergique du lieutenant-colonel ZERBINI et le commandement des chefs de bataillon LATRABE, MASSON, TOUCHON, après avoir, les 8, 29 et 30 juin 1918, refoulé les lignes ennemies à plus d'un kilomètre, a pris part à la bataille dernière d'une façon particulièrement brillante, a lutté d'abord sans arrêt les 18, 19 et 20 juillet pour s'emparer de quatre bois et d'un village, a forcé l'adversaire à abandonner sur place de nombreuses mitrailleuses ainsi que d'importants dépôts de munitions : a repris le combat trois jours après et s'est emparé d'une grosse localité et de ses abords, défendus par des mitrailleuses et des canons qui sont restés entre nos mains.

Citation :
ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 157, DU 30 SEPTEMBRE 1918
Le 30ème bataillon de Chasseurs alpins :
Sous les ordres du commandant LATRABE, chef superbe de froide bravoure et de sage énergie, aimé et suivi de sa troupe qu'il a faite à son image, a pendant cinq jours de combats les plus rudes, conquis deux lignes de tranchées fortement occupées, progressant sur une profondeur de 5 kilomètres, faisant subir à l'ennemi des pertes importantes, lui capturant de haute lutte 145 prisonniers, 2 canons, 28 mitrailleuses et un matériel de toute nature dont 5 canons et 2 dépôts de munitions d'infanterie et d'artillerie.
Signé : DEBENEY

Citation :
ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 171, DU 15 NOVEMBRE 1918
6ème groupe de bataillons de Chasseurs alpins.
Le 30ème bataillon (commandant LATBABE).
Le 70ème bataillon (commandant MASSON).
Le 115ème bataillon (commandant TOUCHOÏN).

Engagé du 30 septembre au 8 octobre 1918, dans un combat de rupture contre les positions puissamment organisées de la ligne Hindenburg, a mené sans arrêt ses attaques en progressant d'une façon continue, sans laisser un moment de répit à l'adversaire, malgré sa résistance acharnée. Grâce à la souplesse de ses manœuvres, à la bravoure de ses troupes et à leur esprit de sacrifice est venu à bout des résistances les plus opiniâtres et a pu enlever, de haute lutte, le 8 octobre? une ferme solidement organisée, rompant enfin la ligne ennemie. A fait, au cours de ses attaques, 833 prisonniers valides, dont 30 officiers, a pris 5 canons, 14 minenwerfer, 180 mitrailleuses et une quantité de matériel.
Signé : DEBENEY

Citation :
ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 201, DU 8 DECEMBRE 1918
Le 30e bataillon de Chasseurs alpins :
Sous les ordres du commandant LATRABE :
Troupe remarquablement entraînée, connue par son audace et son endurance,. Avec l'aide de chars d'assaut, a enlevé le 26 octobre 1918, la partie Sud du village de Pleine-Selve solidement défendu, y a fait des prisonniers et pris des mitrailleuses ; continuant son action le 27, a poursuivi l'ennemi pendant 9 kilomètres. Le soir, quand la division se trouvait arrêtée sur une nouvelle ligne, a profité de la chute du jour pour tenter, avec l'aide de deux sections de chars d'assaut, de prendre pied dans un point d'appui ennemi, a réussi cette opération, faisant 40 prisonniers qui ont permis d'identifier une nouvelle division. Le 4 novembre, a pris part, en tête, à la poursuite pendant 21 kilomètres, précédant toujours de plusieurs heures les éléments de la division voisine.
Signé : DEBENEY.






L'on parfaitement le 1er insigne du 30°BCA et ces citations sur la croix de guerre:
Un chasseur de la 1ère compagnie, artiste peintre, à l'idée de peindre un chamois perché sur un sommet à l'intérieur du cor qui orne la roulante et la voiture de sa compagnie. Le commandant LATRABE, trouvant l'idée heureuse prescrit d'orner de la même façon toutes les voitures du bataillon.
Tous les «artistes» mettent cet insigne sur des bagues, briquets, douilles d'obus, ferrets de fourragère.
Au début de 1918, un chasseur du bataillon, détaché à l'Etat Major du groupe de bataillons, confectionne à la main les premiers insignes de métal.

Voir aussi dans son parcours:
UN ÉMOUVANT INCIDENT DE GUERRE

A vos claviers pour un complement, merci.
Amicalement
Thierry

-....--.-...-...-..----..-. -.. -.-.-.....-.........-.-....
 


Apprendre à connaître les anciens, c’est pour les jeunes Chasseurs vouloir les imiter un jour.

" Quand le drapeau avance, il faut le suivre ; quand il tombe, le relever pour le porter toujours plus loin ". Colonel DRIANT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleujonquille.fr
 
Le Commandant LATRABE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» commandant du 30 BCA début 1915
» Le Commandant LATRABE
» cadeaux
» CPA / PHOTOS du30° BT
» rech.infos pour sculpture buste commandant Latrabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BATAILLONS DE CHASSEURS :: DOSSIERS A THEMES :: Hommage à nos Chasseurs-
Sauter vers: